Les News Du Vin

Edition du 11/04/2017
 

Château HAUT-MARBUZET

Rare

Château HAUT-MARBUZET

Au sommet.


Le 2011, est plus “Saint-Estèphe”, avec une belle structure, un vin dense et persistant, bien corsé, qui sent bon la framboise, la prune et l’humus, d’excellente bouche. Superbe 2010, qui dégage un très beau nez, des tanins bien présents mais enrobés, un vin très équilibré, au nez intense, dense au palais, où dominent la fraise des bois mûre et le poivre, mêlant structure et charnu. Le 2009 est splendide : de la finesse, de la complexité, de l’amplitude, un très grand vin où s’entremêlent la fraise des bois mûre, la griotte et l’humus, un vin corsé et gras, aux tanins bien présents et fondus à la fois, un millésime déjà très séducteur mais de grande évolution. On poursuit avec ce 2007, classique du millésime, ample, très parfumé, tout en souplesse, très agréable sur un civet de lapin ou des ris de veau sur canapé. Le 2006 semble se refermer, très typé par ce terroir de Saint-Estèphe, avec des nuances de myrtille et de grillé, de bouche puissante. Le 2005 se goûte très bien, dense, souple, structuré, au bouquet subtil et intense à la fois, un vin qui développe des arômes séduisants de cassis et de sous-bois, puissant, avec des tanins très bien équilibrés, qui mérite d’être conservé pour profiter de son potentiel. Le 2004 est exceptionnel. Très parfumé, très complexe, aux nuances de fruits noirs macérés, de cuir et d’épices, de bouche charnue mais distinguée. Le 2002 est dans lignée, un beau vin ample, riche au nez comme aux papilles, avec ces notes de mûre et d’humus, aux tanins savoureux, coloré et dense. Somptueux 2001, l’une des plus jolies bouteilles dégustées, à la fois très souple et dense, d’une grande ampleur, développant un nez envoûtant où les fruits cuits côtoient le poivre rose et le musc, d’une longue finale, idéal sur une cassolette de ris et rognons de veau à la moutarde ou un simple tournedos grillé. On s’oriente ensuite vers ce qui fait la force d’un grand vin, sa capacité d’évolution, en faisant un “saut” vers ce 1990, d’une grande longueur, au nez comme en bouche, avec ce côté légèrement “rancio” qui lui va parfaitement, aux tanins généreux, avec cette bouche bien charnue, ample et séduisante. Le 1989 est plus “chaud”, dominée par les fruits à noyau et la cannelle, un vin que l’on appréciera sur un foie gras aux figues, par exemple. Le 1987 parvient à maturité, il est à son apogée. Le 1982 ne fait pas son âge, mêlant densité et harmonie, tout en nuances d’arômes, où dominent la réglisse et les épices, de bouche intense, vraiment remarquable. On poursuit avec ce 1978, très classique, et du millésime et de son terroir, où se décèlent des connotations de de fruits à noyau et de fumé, tout en bouche comme le 1975, surprenant par sa vivacité, sa couleur, son ampleur, comme ce grand 1970, lui aussi, d’une bouche dense, subtilement parfumée (champignons, cuir), avec des tanins raffinés, un vin qui emplit le palais. Henri Duboscq et sa sœur Anne-Marie se sont associés à Philippe Jorand pour lancer un vignoble de 13 ha qui s'étend sur les communes de Gaillan et de Queyrac. On y goûte ce joli Médoc Château Layauga-Duboscq cuvée Renaissance 2011, plus souple, plus facile, d’un beau rouge sombre, charpenté, avec des tanins boisés bien présents, très aromatique et ample, avec de la persistance. Le 2010 est évidemment plus dense, bien charnu comme le 2009, harmonieux, aux connotations fruitées, aux notes d’humus et de vanille, alliant une bonne base tannique à une finesse persistante. Excellent 2008, qui parvient à maturité, tout en couleur et en matière, au nez de griotte et de fumé, aux tanins mûrs.

   

Château HAUT-MARBUZET

Henri et Bruno Duboscq
1, rue Saint-Vincent
33180 Saint-Estèphe
Téléphone : 05 56 59 30 54
Télécopie : 05 56 59 70 87
Email : infos@haut-marbuzet.net





> Le palmares des vins


CLASSEMENT CHAMPAGNE
e_champagne.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence en fonction des dernières dégustations, découvertes, coups de cœur, déceptions...


IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
KRUG (Grande Cuvée) (Hors classe) (r)
ELLNER (Réserve) (r)
CHARLES HEIDSIECK (Millénaires) (r)
PHILIPPONNAT (Clos des Goisses)
POL ROGER (Sir Winston Churchill) (r)
TAITTINGER (Comtes de Champagne) (r)
ALAIN THIÉNOT (Grande Cuvée)
DEUTZ (William Deutz)
LAURENT-PERRIER (Grand Siècle) (r)
VINCENT D'ASTRÉE (Novæ)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
GOSSET (Grand millésime) (r)
ROEDERER (Cristal) (r)
DE SOUSA (Caudalies) (r)
DE TELMONT (O.R.1735)
PAUL BARA (Réserve) (r)
Pierre ARNOULD (Aurore) (r)
LEGRAS et HAAS (Blanc de Blancs) (r)
LOMBARD (Grand Cru) (r)
DE VENOGE (Les Princes) (r)



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
GOUTORBE (Blanc de Noirs)
JEAUNAUX-ROBIN (Eclats de Meulière)
LEJEUNE-DIRVANG (Noir et Blanc)
René RUTAT (Millésimé)
(VEUVE CLIQUOT (Grande Dame)*)
DEVAUX (D)
Jacques DEFRANCE (Excellence)
Michel ARNOULD (Grande Cuvée)
De CASTELNAU (Millésimé) (r)
CHARPENTIER (Terre d'Émotion)
GATINOIS (Grand Cru)
BOULARD-BAUQUAIRE (Mélanie)
COLLET (Esprit Couture)
LAURENT-GABRIEL (Prestige) (r)
MUMM (R. Lalou)*
Philippe de LOZEY (Cuvée des Anges)*
RALLE (Réserve)*
LANCELOT-ROYER (Chevaliers)
Maurice VESSELLE (Millésimé)*
MORIZE (Sélection) (r)
Pierre GOBILLARD (Florence)
Laurent LEQUART (Blanc de Blancs)
Etienne OUDART (Référence)
Jean-Michel PELLETIER (Anaëlle) (r)
SIMART-MOREAU (Grande Réserve)
BAILLETTE-PRUDHOMME (Memoris)
CAMIAT (Prestige)
CARLINI (Réserve)*
Christian BOURMAULT (Grand Éloge)*
DOUSSOT (Ernestine)*
Hervé LECLERE (Reflet Sélection)
HOERTER (Millésimé)*
LITTIERE (Grande Cuvée)*
MOUSSE-GALOTEAU (Réserve)
PERRIER JOUËT (Belle Epoque)*
BARON FUENTÉ (Cuvée Prestige) (r)*
BARDOUX (Millésimé)
BARON ALBERT (La Préférence) (r)*
Franck DEBUT (Blanc de Blancs)
FRANÇOIS BROSSOLETTE (Réserve)*
MALETREZ (Premier Cru)*
BRIXON-COQUILLARD (Prestige)
HAMM (Signature) (r)*
Lionel CARREAU (Préembulles)
CANARD-DUCHÊNE (Charles VII)
HUGUENOT-TASSIN (Les Fioles)
Olivier et Laetitia MARTEAUX (Millésimé)*
HUOT (Carte Noire)*
THÉVENET-DELOUVIN (Prestige)*
Rémy MASSIN (Prestige)*
André TIXIER et Fils (Millésime)
VEUVE OLIVIER (Grande Réserve)
DAUPHIN (Instant Intégral)
DELOT (Légende)*
Diogène TISSIER et Fils (Vintage)
LAFORGE-TESTA (Millésime)
MAÎTRE (Sélection)
MARINETTE RACLOT (Millésime)*
Christian BRIARD (Ambre)
J. CHARPENTIER (Pierre-Henri)
ROGGE-CERESER (Excellence)*
BONNET LAUNOIS*
BOUCHÉ (Millésimé)
Charles COLLIN (Blanc de Noirs)
CUPERLY (Grande Réserve)
Daniel PERRIN (Millésime)
MANNOURY (Réserve)
MOUZON LEROUX
Veuve Maurice LEPITRE (Heritage)*
(Germar BRETON (Blanc de Blancs))
VAUTRAIN-PAULET (Grande Réserve)
(AUTRÉAU-LASNOT (Prestige))
Guy CHARLEMAGNE (Millésimé)
OLIVIER Père et Fils (Aparté)
(Guy CHARBAUT (Millésimé))
Paul GOERG (Millésime)*
ASPASIE (Brut de Fût)
BONNET-GILMERT (Millésimé)
HENIN-DELOUVIN (Grand Cru)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
BOUTILLEZ MARCHAND (Millésimé)
DEVAVRY (Achille)
Jean-Bernard BOURGEOIS (Millésime)
PERSEVAL-FARGE (Millésimé)
TAILLET (Extra)
BARDY-CHAUFFERT (Symphonie)
BEAUMONT DES CRAYERES (Grande Réserve)
Edouard BRUN (L'Élégante)
BOURDAIRE-GALLOIS (Prestige)
COUTIER (Blanc de Blancs)
DRAPPIER (Grande Sendrée)
Pierre MIGNON (Madame)*
PIPER-HEIDSIECK (Rare)*
FLEURY-GILLE (Pierre-Louis)
Michel TURGY (Blanc de blancs)
ERIC LEGRAND (Prestige)
Charles MIGNON (Grande Cuvée)*
BEAUGRAND (Nature)
Bernard LONCLAS (Prestige)
BERTHELOT PIOT (Prestige)
BRICE (Vintage)*
DILIGENT (Millésime)*
EGROT (Extra)*
FANIEL-FILAINE (Millésime)*
MALINGRE (Symphonie)*
MOYAT-JAURY-GUILBAUD (Extra brut)*
Robert JACOB (Collection Privée)
Albert de MILLY (Prestige)*
BOIZEL (Grand Vintage)
BOURGEOIS-BOULONNAIS (Premier Cru) (r)*
BOREL LUCAS (Art Divin)*
Xavier LECONTE (Scellés de Terroirs)*
Nathalie FALMET (Nature)*
RENAUDIN (Réserve)*
GALLIMARD (Quintessence)
Guy LARMANDIER (Grand Cru)*
Michel LABBÉ (Prestige)*
Yvon MOUSSY (Prestige)*
Hubert PAULET (Risléus)*
MARGAINE (Spécial Club)*
MÉDOT (Blanc de blancs)
JEAUNEAUX ROBIN (Extra)
ROYER (Grande Réserve)*
J.M TISSIER (Apollon)*
DEVILLIERS (RB)
RIGOLLOT (Grande Réserve)
ROBERT-ALLAIT (Prestige)*
SADI-MALOT (Cuvée SM)
BRIGITTE BARONI
BLONDEL (Blanc de blancs)
COLIN (Grand Cru)*
MOUZON LEROUX (L'Ineffable)*
VERRIER (Raymond Verrier)*
VIGNON Père et Fils (Réserve Marquises)
BARBIER-ROZE (Réserve)
GIRARDIN (Vibrato)
RUELLE (Grande Réserve)
VANZELLA (Millésime)
André ROBERT (Mesnil)
GRUET (3 Blancs)
MARY SESSILE (L'Innatendue)
Alexandre PENET (Nature)*
A. ROBERT (Sablon)*
CHASSENAY d'ARCE (Extra brut)
Michel GAWRON (S)
(GIMONNET Pierre (Fleuron))
Gaston CHIQUET (Blanc de Blancs)
NAPOLEON (Millésimé)
(DELAUNOIS (Sublime))
DANGIN (Prestige)
GABRIEL-PAGIN (Grande Réserve)
GRASSET-STERN (Millésimé)
Philippe GONET (Extra)



TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
GREMILLET (Evidence)*
(LENOBLE (Grand Cru)*)
(PANNIER (Réserve)*)
PLOYEZ-JACQUEMART (Passion)*
(LAMBLOT (Premier Cru))
Prestige des SACRES (Privilège)*
QUATRESOLS-GAUTHIER
(GARDET (Prestige))
(FENEUIL-POINTILLART (Premier Cru))
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
PETITJEAN-PIENNE (Millésimé)
Daniel CAILLEZ (Héritage)
Vincent COUCHE (Perle Nacre)*
LOUIS de SACY (Inédité)
VEUVE LANAUD (Prétrosses)*
WIRTH et MICHEL (3 Cépages)
BESNARD CHEVALIER (Meline)
DUMENIL (Prestige)
(LECLERC-BRIANT (Les Crayères))
(PIERRARD (Blanc de blancs))
BERTEMES (Extra)
PENET-CHARDONNET (Extra Réserve)*

> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine L'ENTRE DEUX MONDES


Le choix de la culture biologique était évident pour ce passionné vétérinaire ostéopathe, créateur et organisateur de la Foire Biologique et artisanale de Libourne depuis 1999, qui s'est lancé dans l’aventure en 2004 avec 2,53 ha de vignes installées sur deux coteaux orientés nord-sud pour les Merlots (70%) et est-ouest pour les Cabernets-Sauvignon (30%). Les parcelles sont d’âges différents : 15, 30 et 50 ans. Vendanges manuelles et conviviales, tris sur pieds et sur table à l’entrée du chai, vinification sans apport de levures, élevage en cuves et en barriques. “Mon objectif premier, dit Jean-François Moniot, est de produire un vin que j’aime et que je puisse avoir du plaisir à partager entre amis. Ma ligne de conduite est l’apprentissage et le respect d’un terroir et d’un lieu, pour élaborer un vin sincère et authentique.” Coup de cœur pour ce Bordeaux Supérieur cuvée Azur 2010, médaille d'Argent Vins Bios, cuvée spéciale de Merlot, un vin ayant de la charpente tout en conservant une jolie rondeur, avec des notes de fruits surmûris. Le Bordeaux Supérieur 2012 Bio (80% Merlot, le reste en Cabernet-Sauvignon), est de jolie robe, bouqueté, au nez de petits fruits rouges frais, de très bonne charpente, aux tanins équilibrés, très charmeur. Excellent 2011, aux notes de fruits rouges et d’humus, velouté, au bouquet très fin, de bouche puissante, ample, aux tanins soutenus et souples à la fois, très savoureux. Le 2010 est plus riche, bien sûr, parfumé et persistant, aux tanins équilibrés, et mêle une charpente certaine à une jolie souplesse au palais, de bonne garde comme le 2009, avec ces notes de fruits mûrs d’épices et d’humus, aux tanins fermes, de bouche puissante. Il y a encore son Bordeaux Supérieur Adélaïde 2011 Bio, riche mais fin, très parfumé, au nez complexe où dominent les fruits mûrs et les épices, harmonieux.

Jean-François Moniot
49, chemin de l'Escarderie
33141 Villegouge
Téléphone :06 08 05 62 47 et 05 57 24 39 60
Télécopie :05 57 84 55 40
Email : moniot@wanadoo.fr
Site personnel : www.lentredeuxmondes.fr

Domaine CAMAÏSSETTE


Au sommet. Un vignoble familial de 40 ha depuis 1901, dont 23 ha de vignes et 4 ha d’oliviers. La plus grande partie du vignoble est plantée sur un plateau argilo-calcaire en sol caillouteux. La production, dans les trois couleurs, se répartit en deux gammes bio. La gamme Domaine est constituée de vins dont les caractéristiques principales sont la fraîcheur et le fruit, des vins prêts à boire. La gamme Amadeus produit des vins élevés en fûts de chêne, complexes, de garde. Tous les vins sont élaborés depuis plusieurs années par Michelle Nasles, aidée de son mari Jacques et de son fils œnologue, Olivier. Superbe Coteaux-d’Aix-en-Provence rouge cuvée Amadeus 2009, marqué par sa Syrah majoritaire, à laquelle s’ajoutent les Cabernet- Sauvignon et Grenache, chaque cépage récolté séparément à maturité optimale, assemblage avant un élevage de 18 mois en tonneaux dont 50% de neufs et le reste d'un vin..., le tout donnant ce vin dense et complexe, marqué par des notes d’épices à dominante de fruits rouges mûrs et de violette, un vin intense, de bouche pleine, de très bonne évolution, parfait sur un agneau au basilic ou un bœuf en daube, par exemple. Le Coteaux-d’Aix-en-Provence rouge 2012 dégage un bouquet avec ces notes de prune et de cannelle, un vin de couleur profonde. Le Coteaux-d’Aix-en- Provence blanc 2015, de jolie teinte, avec des senteurs de pêche et de bruyère, est ample et rond. Joli JN’S by Camaïssette rosé, séduisant, avec des nuances de pêche, de garrigue et d’agrumes frais.

Michelle Nasles
Route de Pélissanne
13510 Éguilles
Téléphone :04 42 92 57 55
Télécopie :04 42 28 21 26
Email : michelle.nasles@wanadoo.fr
Site personnel : www.camaissette.fr

BARON-FUENTÉ


Dès le XVIIe siècle, la famille Baron possède une vigne. Dolorès Fuenté était une immigrée espagnole qui avait connu la famine en Espagne et en arrivant en France. Gabriel Baron et Dolorès Fuente se rencontrèrent dans les bals. En 1961, à l’occasion de son mariage avec Dolorès, Gabriel Baron reçut de son père 1 ha de vignes. Et c’est en mémoire de leur union qu’en 1967, Gabriel Baron et Dolorès Fuenté fondèrent la Maison Baron-Fuente. En 1982, Sophie, la fille de Gabriel et Dolorès, a rejoint ses parents sur l’exploitation, puis le fils Ignace en 1992. Aujourd’hui, sur 38 ha de vignes, la marque est la propriété de la famille Baron-Fuenté. Pour Ignace Baron, “le millésime 2015 est riche, d'une très grande finesse, tout est réuni pour une superbe cuvée Millésimée. Cuvées à la vente en 2016 : le Grand Millésimé 2008, très prometteur.” En effet, ce Champagne Grand Millésime 2008, de mousse fine et fruitée dominée par la pêche et le pain grillé, est d’une belle finale aromatique où l’on retrouve des nuances de citron et de miel. Le Champagne Esprit de Baron-Fuenté brut Grand Cru, parts égales de Chardonnay, Meunier et Pinot noir, aux arômes intenses à dominante d’amande, de musc et de genêt, est très bien dosé mêlant charpente et finesse, avec des notes florales et fruitées en finale, un vin puissant, typé, tout en rondeur, vraiment très agréable. Le Champagne Esprit Grand Cru, de jolie robe dorée, mêle richesse et persistance, aux connotations de pêche, de beurre frais, d’amande, avec une finale intense, subtilement épicée, comme cet Esprit Blanc de blancs, de mousse très perlante et très persistante, un Champagne charmeur par sa finesse d’arômes, de bouche profonde. Le Grand Cépage Pinot Noir, de jolie robe dorée, au nez complexe (abricot), tout en finesse aromatique, allie richesse et ampleur. L’Esprit Rosé de Saignée séduit par sa puissance d’arômes, un Champagne de bouche profonde et persistante, au bouquet fin, très épanoui, à dominance d’écorces d’orange. Le Grand Cépage Chardonnay est remarquable, tout en finesse, de belle complexité où se décèlent des nuances de citronnelle, de brioche et d’abricot frais, de mousse fine. Le Rosé Dolorès est séduisant, intense au nez, tout en bouche, aux nuances fruitées persistantes de mûre et de framboise, alliant structure et vivacité.

Ignace et Sophie Baron
21, avenue Fernand-Drouet - BP 23
02310 Charly-sur-Marne
Téléphone :03 23 82 01 97
Télécopie :03 23 82 12 00
Email : accueil@baronfuente.com
Site personnel : www.baronfuente.com

DOMAINE GERARD TREMBLAY


Un remarquable propriétaire qui exploite avec son épouse Hélène, et son fils Vincent, un beau vignoble, patiemment constitué qui compte aujourd'hui 37 hectares dont une dizaine en Premiers Crus auxquels s'ajoutent des hectares en Chablis, Petit Chablis et Grand Cru Vaudésir, l'un des plus grands vins de Chablis. Très attaché à la qualité, très méticuleux et travailleur, Gérard Tremblay, de caractère tenace et volontaire vinifie avec toutes les techniques modernes au service de son savoir-faire traditionnel. La force de Gérard Tremblay est d'apporter autant de soins à l'élevage de ses Grands Crus qu'à celui de ses vins de Chablis et plus d'un serait surpris à une dégustation à l'aveugle d'une si belle qualité de vins. Le Petit Chablis est rond, floral, très expansif en arômes primaires, tandis que le Chablis est plus gras, plus ample, persistant et très typé. Le Chablis 1er Cru "Beauroy" est d'une très grande finesse, de belle harmonie, le Chablis 1er Cru "Côte de Léchet" a un nez complexe à dominante de fruits secs et frais, en bouche il est très riche aromatiquement. Le 1er Cru "Montmain" a un nez complexe et fin, il est très long et persistant en bouche. Le Chablis 1er Cru "Fourchaume" est le fleuron de la cave, le nez et la bouche sont charmés par tous ses arômes de miel, de fleurs blanches, d'une très grande persistance et longueur en bouche. Le Chablis Cru "Valmur", régulièrement splendide, a un nez très typé associant puissance et distinction, en bouche il est gras et suave, avec des arômes doux de miel, beaucoup de longueur et de persistance en bouche.

Gérard Tremblay
12, rue de Poinchy
89800 Chablis
Téléphone :03 86 42 40 98
Télécopie :03 86 42 40 41
Email : gerardtremblay@vinsdusiecle.com
Site : gerardtremblay
Site personnel : www.chablis-tremblay.com


> Nos dégustations de la semaine

Julien CHOPIN


La famille exploite la vigne à Monthelon depuis le XVIIIe siècle, mais c'est en 1947 que la marque Julien Chopin est créée. Lutte raisonnée.
Bien aimé ce Champagne Carte Noire 95% Pinot Meunier, 5% Chardonnay, 30% de vins de réserve, un brut nature, très fin, aux nuances de pomme, de genêt et d'amande, de bouche ample, un Champagne très harmonieux, fin et riche à la fois, une cuvée tout en délicatesse. Le Carte d'Or, pur Chardonnay, de jolie robe dorée, avec cette nervosité caractéristique, de bonne bouche aux notes d'agrumes, de narcisse et de tilleul. Goûtez le Carte Rosé, parfumé et frais, un Champagne dense et raffiné, qui mérite une cuisine élaborée ou du saumon fumé (14,50 à 20 € environ). Ne pas hésiter cette année.

Château de CÔME


“Si Château Clauzet est un grand Saint-Estèphe, nous dit Maurice Velge, un vin qui a une énorme plénitude, un superbe volume en bouche, une très grande longueur, Château de Côme possède sa spécificité propre. Les deux vins sont complémentaires, je bois très souvent du Côme sur du poisson, des ris de veau, de la cuisine orientale ou avec un steack de bœuf.”
Ce Saint-Estèphe Château de Côme 2014 (15 à 20% de fûts neufs) est de robe grenat, sent le cassis et l’humus, c’est un vin tout en élégance, mêlant structure et finesse, bien charpenté, de bouche parfumée (fraise des bois, épices). Le 2013, très fin, développe un nez tout en charme (fraise des bois, violette, humus), de couleur pourpre intense, aux tanins souples, très élégant. 
Savoureux 2012, de couleur intense, rond, aux connotations de cassis et d’humus, un vin bien charnu, ferme et persistant en bouche, élégant, de très bonne évolution. Le 2011, comme celui de son grand frère, est à dominante de souplesse, de parfums et de finesse, sent les épices, vraiment très séduisant aujourd’hui. “Ce 2011 est le premier millésime certifié Bio du Château de Côme, nous précise José Bueno. Nous avions à l’esprit de ne pas utiliser de produit chimique mais nous ne voulions pas que la qualité baisse. Cela demande plus d’exigence, de suivi… nous labourons les sols, Le but est que la vigne arrive à mieux se défendre. Pour que le vignoble s’adapte à la culture en Bio, il faut compter de 4 à 5 ans.”
Le 2010, dense, au nez complexe où dominent la fraise des bois mûre et l’humus, est de robe profonde, de bouche classique, un vin corsé et gras, aux tanins bien présents et fondus à la fois, un millésime riche, de garde. Le 2009 est très classique, puissant, aux saveurs fruitées, avec ce nez de griotte mûre et de sous-bois, exhalant des notes sauvages au palais.

Baron Velge - Directeur : José Bueno

Domaine René FLECK et Fille


Exploitation viticole familiale qui se transmet de père en fils depuis de nombreuses générations et en 1995, c'est Nathalie, la plus jeune des trois filles de René et Lucie, qui reprend le Domaine après des études de viticulture et d'œnologie. Elle s'occupe notamment de la vinification des vins et, en 2002, son mari Stéphane vient l'épauler pour les travaux dans les vignes. Ils gèrent ensemble les 7,5 ha de vignes dont presque 4 ha en Grands Crus.
Une belle réussite avec ce Pinot Gris Grand Cru Zinnkoepflé 2014, de robe séduisante, de bouche florale, finement épicé en finale comme il se doit, aux nuances de poire mûre, long en bouche. Superbe Gewurztraminer Grand Cru Zinnkœpflé 2013, un beau vin d’une grande maturité, de belle robe jaune soutenu aux reflets or, au nez complexe et puissant (acacia, fougère, pomme), de bouche parfumée et ample.
Le Pinot Gris Vendanges Tardives 2010, où l’on retrouve des notes franches de grillé, de brioche et de fruits confits, est distingué et dense à la fois, tandis que le Gewurztraminer Grains Nobles 2013, d’une robe dorée intense, de bouche opulente, est un vin puissant avec beaucoup de matière.
Le Pinot Gris Grand Cru Goldert 2011, de bouche délicate dominée par des nuances d’agrumes et de fruits secs, est toujours une valeur sûre. Goûtez le Gewurztraminer Vendanges Tardives 2011, qui sent l’abricot confituré, de bouche profonde et persistante, de grande évolution, et le Crémant d’Alsace rosé, à la fois très fin et charnu, de robe soutenue, classique avec ce nez de framboise mûre.

Stéphane et Nathalie Steinmetz-Fleck

> Les précédentes éditions

Edition du 04/04/2017
Edition du 28/03/2017
Edition du 21/03/2017
Edition du 14/03/2017
Edition du 07/03/2017
Edition du 28/02/2017
Edition du 21/02/2017
Edition du 14/02/2017
Edition du 07/02/2017
Edition du 31/01/2017
Edition du 24/01/2017
Edition du 17/01/2017
Edition du 10/01/2017
Edition du 03/01/2017
Edition du 27/12/2016
Edition du 20/12/2016
Edition du 13/12/2016
Edition du 06/12/2016
Edition du 29/11/2016
Edition du 22/11/2016
Edition du 15/11/2016
Edition du 08/11/2016
Edition du 01/11/2016
Edition du 25/10/2016
Edition du 18/10/2016
Edition du 11/10/2016
Edition du 04/10/2016
Edition du 27/09/2016
Edition du 20/09/2016
Edition du 13/09/2016
Edition du 06/09/2016
Edition du 30/08/2016
Edition du 23/08/2016
Edition du 16/08/2016
Edition du 09/08/2016
Edition du 02/08/2016
Edition du 26/07/2016
Edition du 19/07/2016
Edition du 12/07/2016
Edition du 05/07/2016
Edition du 28/06/2016
Edition du 21/06/2016
Edition du 14/06/2016
Edition du 07/06/2016
Edition du 31/05/2016
Edition du 24/05/2016
Edition du 17/05/2016
Edition du 10/05/2016
Edition du 03/05/2016
Edition du 26/04/2016
Edition du 19/04/2016
Edition du 12/04/2016
Edition du 05/04/2016
Edition du 29/03/2016
Edition du 22/03/2016
Edition du 15/03/2016
Edition du 08/03/2016
Edition du 01/03/2016
Edition du 23/02/2016
Edition du 16/02/2016
Edition du 09/02/2016
Edition du 02/02/2016
Edition du 26/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 12/01/2016
Edition du 05/01/2016
Edition du 29/12/2015
Edition du 22/12/2015
Edition du 15/12/2015
Edition du 08/12/2015
Edition du 01/12/2015
Edition du 24/11/2015
Edition du 17/11/2015
Edition du 10/11/2015
Edition du 03/11/2015
Edition du 27/10/2015
Edition du 20/10/2015
Edition du 13/10/2015
Edition du 06/10/2015

 




CHATEAU BECHEREAU


DOMAINE VINCENT BACHELET


EARL GUY MALBETE


DOMAINE GERARD TREMBLAY


CHATEAU DE BEAUREGARD


CHAMPAGNE JEAUNAUX-ROBIN


H. DARTIGALONGUE ET FILS


DOMAINE ALARY


CHATEAU LA GALIANE


CHAMPAGNE CHARPENTIER


CHATEAU TOULOUZE


DOMAINE TROTEREAU


CHAMPAGNE ANDRE DELAUNOIS



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales