Les News Du Vin

Edition du 13/09/2016
 

DOMAINE DE CHEVALIER

Talent

Domaine de CHEVALIER

Au sommet, en blanc comme en rouge


“Notre philosophie s’affine avec le temps, nous dit Olivier Bernard. Domaine de Chevalier est en recherche perpétuelle, toujours sur le chemin de la perfection. Nous sommes en train de retrouver des valeurs que l’on avait peut-être perdues. Nous vivons plus proches de la nature pour anticiper, travailler, soigner, accompagner le millésime. Depuis le début des années 2000, le vignoble est en train de restituer ce qu’on lui a donné et les derniers millésimes sont d’un niveau qualitatif rarement atteint ici. C’est vers une voie axée profondément sur la nature que j’ai décidé de me diriger les dix prochaines années, en privilégiant la diversité. On commence d’ailleurs déjà à le remarquer dans nos vins, avec cette expression aromatique bien différente de celle que l’on connaît habituellement. Le cépage s’efface, est en retrait par rapport à la terre qui s’exprime. Le terroir, c’est bien sûr ce qui a fait la notoriété de Chevalier mais nous devons sublimer la terre. Le mot terroir est presque devenu un mot galvaudé aujourd’hui, il faut plutôt parler de la plante qui va puiser sur plusieurs mètres en profondeur des richesses incroyables et apporter une expression absolument unique. Un grand vin, c’est la somme de tout cela : si l’on a bien respecté la terre, si l’on a fait des choix naturels, à commencer par le respect total du fruit, on le retrouve dans la bouteille. Domaine de Chevalier Rouge millésime 2014 : il faut le situer un peu après deux millésimes exceptionnels 2009 et 2010, deux millésimes 5*+ ! Nous avons donc un très joli millésime 2014, dans le genre des 2008, 2006, 2001, pas loin du 2010. Un vin assez masculin, avec pas mal de tanins, de la fraîcheur, des PH assez acides, une très belle élégance. En 2014, au Domaine de Chevalier, on se rapproche du 5*, c’est un millésime très réussi. Je suis vraiment très satisfait de mes rouges 2014. Pour le Domaine de Chevalier Blanc, les années fraîches comme 2011, 2012, 2013, étaient propices pour faire de grands millésimes et nous avons d’ailleurs produit d’excellents blancs 4*. En 2012, en blanc, on est près du 5*. Au Domaine de Chevalier, en effet, nous avons produit un très joli millésime de blanc en 2012 et de très jolis millésimes 2011 et 2013. Le 2010 étant un très grand millésime en blanc, 2009 plus généreux, un peu chaud, un peu moins de garde. Pour le blanc 2014, nous avons vraiment un millésime exceptionnel 5*+, il fait partie des très grands millésimes de blanc tout comme 2010, 2012, 2007, 2001, 1996. C’est un grand millésime, qui marque l’histoire d’une propriété ! Domaine de Chevalier Blanc 2013 est également vraiment formidable un vin qui mérite un 4*. C’est un vin très précis, tendu avec de la vivacité et de la chair. Cette acidité lui donne cette verticalité, il y a aussi du charme, de la rondeur qui complète l’harmonie et l’équilibre. Il est dans la lignée des 2009, au grand potentiel de garde, ce très joli millésime fait partie des grands millésimes de blancs à Chevalier et en plus au rapport qualité-prix fantastique ! Domaine de Chevalier Rouge 2013 : la météo a été moins clémente, il fallait être précis et nous n’avons récolté que le meilleur. Nous sommes allés chercher le fruit, le charme, le plaisir plutôt que l’aspect tannique, donc pas de trop grande puissance, pas trop de garde, le boisé est léger. C’est un vin plaisir, l’occasion de s’offrir une bonne bouteille à un prix raisonnable, un vin plus sur le fruit, la finesse, l’élégance moins sur la puissance. C’est un vin velouté, onctueux, qui a beaucoup de charme. J’ai vraiment le sentiment que, d’ici 3 à 4 ans, ce sera une très belle bouteille que l’on aura le plaisir d’ouvrir entre amis pour partager un moment de convivialité.”

   

DOMAINE DE CHEVALIER

Olivier Bernard

33850 Léognan
Téléphone : 05 56 64 16 16
Télécopie : 05 56 64 18 18
Email : olivierbernard@domainedechevalier.com





> Le palmares des vins


CLASSEMENT SAINT-EMILION
e_saint-emilion.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
CHEVAL BLANC (Hors Classe)
TROTTEVIEILLE
HAUT-SARPE
PIGANEAU
LA TOUR DU PIN FIGEAC
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
BÉLAIR
BALESTARD-LA-TONNELLE
CANTENAC
FONROQUE
LA MARZELLE
MAUVINON
CADET-BON
CLOS DES MENUTS
CLOS TRIMOULET



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
FRANC-LARTIGUE
GRAND-CORBIN-DESPAGNE
(LAROQUE*)
GROS CAILLOU
GUILLEMIN-LA-GAFFELIÉRE
LA ROSE POURRET
VIEUX-POURRET
CLOS SAINT-ÉMILION PHILIPPE
GRAND PEY LESCOURS
PETIT MANGOT
YON-FIGEAC*
DARIUS
CLOS DES PRINCE
RIOU DE THAILLAS
VIEUX-RIVALLON
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
LA GRÂCE-DIEU LES MENUTS
CLOS DE SARPE
CLOS LABARDE
ORISSE DU CASSE
CONFESSION
CORBIN
FRANC-POURRET
GRACE FONRAZADE
GRAND BERT
PIPEAU
CROIX MEUNIER
(TOUR GRAND FAURIE)
LE DESTRIER



TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
SAINT-JEAN
CROIX DE BERTINAT
(CROIX D'ARMENS*)
LA FLEUR PICON
GUEYROT
TOUR SAINT-PIERRE
(GRAND CORBIN MANUEL)
BÉARD-LA-CHAPELLE
BEAURANG
(FONPLEGLADE)
LA GRACE-DIEU
(HAUT VEYRAC)
HAUT-ROCHER
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
ADAUGUSTA
ROCHER
PINDEFLEURS
ROCHEBELLE
(ROL VALENTIN)
BEAULIEU-CARDINAL*
DE LA COUR
LA GRAVE-FIGEAC
FRANC-GRACE-DIEU
LAUDES
HAUTES-GRAVES-D'ARTHUS*
LA GARELLE
MANGOT

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Château de BEAUPRÉ


Propriété de la famille Double depuis 1855, le Château est conduit aujourd'hui en Agriculture Biologique sous la houlette de Phanette Double, 5e génération à la tête du domaine. Les vins sont agréés Bio depuis 2013. Cela donne ce Coteaux-d’Aix-en-Provence blanc 2014, 50% Rolle, 25% Sauvignon, 20% Sémillon et 5% Clairette, aux accents de citron et d’agrumes, un vin de bouche puissante et persistante, de belle robe, ferme et suave, d’une jolie finale, tout en séduction. Le Coteaux-d’Aix-en-Provence Collection du Château rosé 2014, 90% Grenache, 5% Syrah et 5% Cabernet-Sauvignon, au nez de rose, est délicat, franc, développant au palais des arômes puissants de fruits frais, avec une touche épicée, à déboucher sur des brochettes de pointe d'asperges grillées ou des calamars farcis. Savoureux Coteaux-d’Aix-en-Provence rouge 2012, 50% Cabernet-Sauvignon et 50% Syrah, de bouche pleine et riche, de belle robe grenat, au nez de cerise confite et d’humus, associant puissance et souplesse. 

Marie-Jeanne, Christian et Phanette Double
D7
13760 Saint-Cannat
Téléphone :04 42 57 33 59
Télécopie :04 42 57 27 90
Email : contact@beaupre.fr
Site personnel : www.beaupre.fr

Château SPENCER LA PUJADE


Niché au cœur d’un cirque de 35 ha, le Château puise sa force dans un sol argilo-calcaire et dans le micro-climat dont bénéficient ses parcelles. Chacune d’elles ayant son identité, on les vinifie séparément avant de les assembler amoureusement pour atteindre l’excellence. De la culture de la vigne à l'élevage, la vinification ne serait rien sans la main de l'homme : macérations et fermentations douces se succèdent, permettant au raisin de s’exprimer pleinement. “M. et Mme Spencer ont acheté le domaine en 2009, je suis arrivé en décembre 2011, raconte Sébastien Bonneaud. Nous avons commencé par restructurer le vignoble de 30 ha en production. Nous faisons de gros investissements dans la cave, le chai et le caveau de réception. L’encépagement est constitué de 50% Carignan, 20% Syrah, 20% Mourvèdre et 10% Grenache. L’âge moyen du vignoble est de 40 ans. Sur certaines parcelles, où nous produisons des vins 100% Carignan, il y a de vieilles vignes plantées dans une sorte de cuvette sud sud-ouest. Je travaille les vins sur le fruit, surtout pour les cuvées, le P’tit Spencer… ainsi que les rosés. Pour d’autres, je travaille plus sur la structure, l’ossature tannique et l’élevage en barriques. La commercialisation s’effectue à 80% à l’export un peu partout, sauf en Asie. La récolte 2015 a été exceptionnelle d’un point de vue qualitatif, cela fait bientôt 30 ans que je fais du vin et je n’avais pas encore vu un tel millésime où tout était réuni la climatologie, les raisins magnifiques, l’état sanitaire parfait, cela a été une grande facilité pour vinifier, un millésime qui fera date.” Superbe Corbières rouge Le Bosc 2012, 100% Mourvèdre, d’une belle charpente, un vin avec de la matière et des tanins, aux arômes de fruits rouges cuits, de musc et de sous-bois, de bonne évolution. “Un vin gourmand, aux arômes de fruits rouges et noirs, notes d’épices, beaucoup de race.” Le Corbières Millésime 2013, 80% Mourvèdre et 20% Syrah, avec ces notes persistantes de fumé, de cassis et d’épices, aux tanins puissants mais savoureux, est complet, à déboucher sur un risotto à la tomate, au lard fumé et au basilic.  Le Corbières rouge Tradition 2013, est ample et franc, un vin riche et rond, bien équilibré, avec de séduisants arômes de fruits noirs prononcés, corps élégant et racé, forte personnalité, notes de mûre et réglisse persistantes en fin de bouche. “Tradition 2013 est un vin fruité et souple, très agréable à déguster dès à présent; c’est aussi dû au terroir exceptionnel que nous avons au Château Spencer La Pujade. Le vignoble est implanté dans un cirque de 35 ha, les raisins bénéficient d’un micro-climat, nous effectuons une vinification parcellaire pour ainsi permettre à chaque lot d’exprimer son caractère et son potentiel.” Il y a aussi le 100% Carignan Vieilles Vignes 2014, un vin issu de vignes de 50 à 70 ans, aux arômes très évolués et gourmands, averc une belle concentration et persistance, d’un très bon potentiel. Excellent Corbières rosé La P’tite Sœur 2015, assemblage 80% Grenache et 20% Syrah, un rosé de pressée, délicieux, très séducteur. Goûtez le Corbières rouge Le P’tit Spencer 2014, un très joli vin qui s’épanouit en bouteilles, à la bouche souple et fruitée, tout en élégance, et le Corbières rosé Le R de Spencer, développant une bouche ample et fraîche.

Sébastien Bonneaud
1 A, rue de l'Eglise
11200 Ferrals-Les-Corbières
Téléphone :06 09 04 39 34
Email : contact@chateauspencer-lapujade.fr
Site personnel : www.chateauspencer-lapujade.fr

H. GOUTORBE


Vignoble de 22 ha, plantés à majorité de Pinot noir (75%), Chardonnay (22%) et Pinot meunier (3%). Tout en bouche, leur Champagne brut Cuvée Prestige Premier Cru, Pinot noir (75%) complété par du Chardonnay, est caractéristique de la puissance aromatique de son cépage majoritaire, un vin puissant, vineux mais fin, corsé et fruité, équilibré et rond. Excellent Champagne Millésimé 2006, fort bien élevé, qui associe richesse aromatique et persistance, ample et dense, avec ces notes de fleurs blanches et d’amande, d’une belle finale. Le 2005 développe un bouquet fleuri, alliant souplesse et structure, un vin tout en finesse, de mousse fine, où l'on retrouve des senteurs de narcisse, de poire et de noisette, avec des nuances de pêche fraîche en finale. Goûtez leur Champagne Spécial Club Grand Cru 2005, très charmeur, une cuvée dominée par une élégance persistante en bouche, à la fois très fine et mature, alliant rondeur et nervosité, tout en nuances d’arômes.

Famille Goutorbe
9, rue Jeanson
51160 Aÿ
Téléphone :03 26 55 21 70
Télécopie :03 26 54 85 11
Email : info@champagne-henri-goutorbe.com
Site personnel : www.champagne-henri-goutorbe.com

DOMAINE VINCENT BACHELET


Domaine de 13 ha de vignes sur la Côte de Beaune, principalement sur Chassagne Montrachet et dans les Maranges, sans oublier Santenay, Meursault et Pommard. Le propriétaire Vincent Bachelet poursuit la tradition paternelle de Bernard Bachelet. Les vins sont vinifiés et élevés dans de magnifiques caves du XVIIIe siècle, ou s’offre un spectacle inoubliable. Une belle occasion pour déguster ce remarquable Chassagne-Montrachet Premier Cru Morgeot blanc 2010, aux notes d’aubépine et de fumé, tout en bouche, gras, un vin de jolie teinte, subtil, parfumé, charmeur au nez comme en bouche, très bien équilibré, d’une belle harmonie. Le 2009, suave, très fin, associe richesse aromatique et persistance, dense en bouche, avec des connotations persistantes de noisette et d’abricot mûr. Le 2008, intense, associant structure et finesse, tout en harmonie, un vin typé, gras, ample, de bouche persistante, idéal sur un bar au beurre blanc. Excellent Chassagne-Montrachet rouge 2009, un vin de belle matière, aux tanins fermes, au nez caractéristique de fruits rouges, d’épices et de sous-bois très typé, de bonne garde. À la suite, le Chassagne-Montrachet blanc 2010, un vin avec des notes d’amande, de fruits frais et de miel, associant nervosité et souplesse en bouche, suave, d’excellente évolution. Savoureux Pommard Les Chanlins 2009, très parfumé (fruits rouges frais, humus...), avec cette pointe d’épices caractéristique des belles réussites de l’appellation, complet et harmonieux. Le 2008, avec des senteurs intenses de fruits surmûris et d’épices, de très bonne bouche, gras et charnu, aux tanins riches et harmonieux, poursuit son évolution. Le Gevrey-Chambertin 2010, avec ce nez de griotte surmûrie, est complexe, tout en bouche, de couleur soutenue, aux tanins bien équilibrés, d’une richesse réelle et persistante, un vin qui s’ouvre à peine. Beau Meursault Le Clos du Cronin 2010, tout en structure et parfums (genêt, amande, pêche), de finale complexe, ample et persistante, un vin vraiment racé et charmeur, d’un beau potentiel d’évolution, très classique des grandes réussites de ce beau millésime.

Vincent Bachelet
27, route de Santenay
21190 Chassagne-Montrachet
Téléphone :03 80 21 37 27 et 06 19 77 51 87
Télécopie :03 85 91 16 93
Email : bacheletvincent@vinsdusiecle.com
Site : bacheletvincent


> Nos dégustations de la semaine

DIDIER-DUCOS et Fils


Un domaine familial de 8 ha, depuis 4 générations. Tout est mis en oeuvre pour respecter les traditions familiales, mais aussi le terroir.
Excellent Champagne rosé, de belle teinte, tout en fruits, tout en rondeur, ample, bien séduisant, qui convient à un navarin d'agneau (14,50 €). Le Millésime 2004, assemblage pour 46% de Chardonnay, 30% de Pinot Noir et 24% de Pinot Meunier, dévoile en bouche tous les arômes fruités des raisins noirs et toute la finesse du raisin blanc, une cuvée très bien dosée, fraîche, d'une bonne rondeur et au bouquet très aromatique, parfaite sur une pintade rôtie. L'Absolu Meunier, vendange 2008, pur Pinot Meunier bien sûr, issu d'une sélection parcellaire, est un Champagne très caractéristique, de jolie robe dorée, aux notes d'amande et de miel, tout en structure et parfums en finale, ample au palais (16,50 €). Joli brut, issu d'une large part de Pinot Meunier, frais, tout en arômes, de bonne bouche aux notes d'agrumes et de verveine (13,10 €). Les prix sont très sages, ce qui évite d'hésiter.

9 bis, rue Julien Ducos
51530 Saint-Martin-D’Ablois
Tél. : 03 26 59 93 94
Fax : 03 26 52 35 09
Email : champagne-didier-ducos-fils@wanadoo.fr
www.champagnedidierducos.com

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Domaine du CHÂTEAU VIEUX


Depuis 1872, la famille, sur 5 générations, de père en fils vignerons ont perpétué leur passion pour le vignoble familiale Domaine de Château Vieux. Un domaine sur les flancs de côteaux de Triors, un sol sableux, permettant à la vigne de s'épanouir en toute sérénité. Aujourd'hui le vignoble compte 10 ha en vin de pays et 2,5 ha en Saint-Joseph.
Voilà un excellent Saint-Joseph Vieilles Vignes Les Hauts 2013, de robe pourpre, une réussite, un vin complet, avec des nuances de cerise confite et de mûre, alliant structure et élégance en bouche (16€). Le Saint-Joseph Les Robins 2012, Syrah, sélection parcellaire, élevage 18 mois en muids de chêne, est de belle robe soutenue, aux notes de sous-bois, de prune et de myrtille, mêlant structure et souplesse, de très bonne évolution (16,50€).
L’IGP rouge cuvée Prestige 2012, Syrah, rendement très faible, élevage 18 mois en fûts de chêne, plusieurs soutirages permettant une clarification lente et naturelle, coloré et bouqueté, aux notes de cerise confite et d’humus, avec cette bouche puissante, est un vin ferme et fruité, très abordable (7,90€), comme cet étonnant IGP de la Drôme blanc demi-sec 2015, moelleux, aux senteurs persistantes de fruits confits et d’une très jolie finale (6,80€).

Fabrice Rousset

PETRUS


Petrus fait partie des vrais vins mythiques, à un prix lui aussi hors normes, certes. C’est l’archétype des grands crus où le terroir crée cette osmose exceptionnelle avec le cépage et les hommes et on comprend qu’il aiguise la jalousie d’un bon nombre de producteurs plus médiatiques, qui, faute d’être aussi estimables, se contentent de bien sortir dans des concours et dégustations qui leur sont bizarrement très favorables... Ici, c’est l’élégance qui prime dans le vin, jamais la surconcentration ou le bois...
Dégusté sur place, le millésime 2013 prouve que, dans ce millésime très délicat, un cru comme Petrus sort du lot, avec un très beau vin, toujours distingué, d’une trame délicate, de bouche où les fruits noirs se mêlent à des connotations subtiles où l’on retrouve le musc, l’humus, le poivre rose... On voit bien que le terroir fait alors toute la différence dans ces millésimes difficiles, et, aussi, que les vins du Libournais sont nettement supérieurs, en 2013, à ceux du Médoc, les exceptions confirmant la règle...
Le 2012 est tout simplement formidable, d’une extrême finesse, déjà avec ces nuances truffées, au nez comme en bouche, un vrai vin de “velours”, certainement l’un des plus grands et séduisants vins de ce millésime, tous Bordeaux confondus.
Il y a toujours ce fantastique 2007, parfait aujourd’hui, de robe brillante, très complet, avec une belle matière présente et savoureuse, aux senteurs de petits fruits noirs (cassis, prune), de cuir et de violette, qui poursuit sa belle évolution. Le 2006 est succulent, avec ce nez légèrement épicé, des tanins bien présents qui commencent à peine à se fondre, aux nuances de myrtille et de truffe. Grandissime 2005, puissant, très complexe, d’une très grande structure, aux arômes persistants et subtils de petits fruits rouges mûrs à noyau, de truffe, de cuir, avec des tanins soyeux mais intenses, tout en distinction, de grande évolution. Le 2004 est splendide, dans la grande tradition bordelaise, charnu, un vin riche en bouquet comme en matière, aux notes de cuir et de cassis confit, d’une grande harmonie, à savourer aujourd’hui avec des poules faisanes rôties, polenta aux truffes ou un rôti de veau farci aux truffes. À ses côtés, ce 2003, un vin dense, tout en harmonie, riche au nez, avec ces notes de mûre et d’humus, et des senteurs de cuir et de pruneau en bouche, aux tanins savoureux.
Le 2000 possède une structure hors normes. Puissance et distinction, chaleur et ampleur, une très grande complexité d’arômes (cuir, griotte confite…), un vin d’une grande harmonie, d’une très belle matière au palais, majestueux, de très grande garde.

Jean-François et Jean Moueix - Direction : Olivier Berrouet
VIDELOT - 3, rue Macau
33027 Bordeaux
Tél. : 05 56 50 25 62
Fax : 05 56 50 85 07
Email : duclot@duclot.fr
www.chateaunet.com

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins


> Les précédentes éditions

Edition du 06/09/2016
Edition du 30/08/2016
Edition du 23/08/2016
Edition du 16/08/2016
Edition du 09/08/2016
Edition du 02/08/2016
Edition du 26/07/2016
Edition du 19/07/2016
Edition du 12/07/2016
Edition du 05/07/2016
Edition du 28/06/2016
Edition du 21/06/2016
Edition du 14/06/2016
Edition du 07/06/2016
Edition du 31/05/2016
Edition du 24/05/2016
Edition du 17/05/2016
Edition du 10/05/2016
Edition du 03/05/2016
Edition du 26/04/2016
Edition du 19/04/2016
Edition du 12/04/2016
Edition du 05/04/2016
Edition du 29/03/2016
Edition du 22/03/2016
Edition du 15/03/2016
Edition du 08/03/2016
Edition du 01/03/2016
Edition du 23/02/2016
Edition du 16/02/2016
Edition du 09/02/2016
Edition du 02/02/2016
Edition du 26/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 12/01/2016
Edition du 05/01/2016
Edition du 29/12/2015
Edition du 22/12/2015
Edition du 15/12/2015
Edition du 08/12/2015
Edition du 01/12/2015
Edition du 24/11/2015
Edition du 17/11/2015
Edition du 10/11/2015
Edition du 03/11/2015
Edition du 27/10/2015
Edition du 20/10/2015
Edition du 13/10/2015
Edition du 06/10/2015
Edition du 29/09/2015
Edition du 22/09/2015
Edition du 15/09/2015
Edition du 08/09/2015
Edition du 01/09/2015
Edition du 25/08/2015
Edition du 18/08/2015
Edition du 11/08/2015
Edition du 04/08/2015
Edition du 28/07/2015
Edition du 21/07/2015
Edition du 14/07/2015
Edition du 07/07/2015
Edition du 30/06/2015
Edition du 23/06/2015
Edition du 16/06/2015
Edition du 09/06/2015
Edition du 02/06/2015
Edition du 26/05/2015
Edition du 19/05/2015
Edition du 12/05/2015
Edition du 05/05/2015
Edition du 28/04/2015
Edition du 21/04/2015
Edition du 14/04/2015
Edition du 07/04/2015
Edition du 31/03/2015
Edition du 24/03/2015
Edition du 17/03/2015
Edition du 10/03/2015

 



Château FOURCAS-DUPRÉ


Louis HUOT


Étienne OUDART


DRAPPIER


Château PÉROUDIER


Albert de MILLY


Château LOIRAC


Château PENIN


Domaine CAMAÏSSETTE


GOSSET


Vignobles et Domaines JANOUEIX Jean-François


Domaine des HAUTS PERRAYS


Guy LARMANDIER


A.MARGAINE


Château La PEYRE


Domaine CHEVILLON-CHEZEAUX


Château BELLEGRAVE


Château DESMIRAIL


Clos BELLEVUE


Les Clos MAURICE


Château Les GRAVES


Domaine des BOUQUERRIES


Château Les GRAVES de LOIRAC


Château FONBADET



DOMAINE PICHARD


CHAMPAGNE MAURICE VESSELLE


CHATEAU BECHEREAU


DOMAINE FRANCOIS BERTHEAU


HENRY NATTER


CHATEAU DE LA BRUYERE


CHAMPAGNE PIERRE MIGNON


CHATEAU HOURBANON


CHAMPAGNE BOULARD-BAUQUAIRE


DOMAINE DE LA VALERIANE


CHÂTEAU FILLON


CHATEAU VALGUY


CHAMPAGNE LIONEL CARREAU



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales