Les News Du Vin

Edition du 14/08/2018
 

Château du Grand Bos

Référence

Château du GRAND BOS

un authentique cru bourgeois


Situé au rang de 1er Grand Vin Classé au classement du Guide DUSSERT-GERBER, le Château du Grand Bos fait des vins de Graves depuis le XVIIe siècle. Le lieu, vignoble de clairière entouré de bois de chênes, de pins maritimes, de châtaigniers et d’acacias sur 30 ha d’un seul tenant, est un espace de paix et de sérénité que nulle vision d’habitation étrangère ne vient polluer. La demeure, bordée par un parc où se remarquent des arbres centenaires, est un modèle de sobre harmonie, avec ses ailes de communs entourant une cour carrée fermée par une grille. La première construction du XVIIe siècle a fait l’objet de restaurations à deux reprises, en 1771, et en 1988, et seulement 9 familles ont possédé ce “Bourdieu” (dès le moyen-âge à Bordeaux, le Bourdieu est un domaine à vocation viticole et vinicole fondé par les Bourgeois de Bordeaux et commandé par une demeure souvent de belle architecture entourée de ses communes) depuis la fin du XVIIe siècle jusqu’à nos jours, dont celles des CROZILHAC, à la fois Bourgeois de Bordeaux et Seigneurs de Lescaley et de Laguloup, de 1650 à 1830. Aujourd’hui, la famille VINCENT-ROCHET, amoureuse de la nature, entourée d’une équipe où s’allient compétence, jeunesse, et expérience, met sa passion et son talent dans la culture traditionnelle de ses vignes et dans l’élevage de ses grands vins en associant la tradition rigoureuse du Bordelais à la modernité qui permet de maîtriser soigneusement leur vinification et leur vieillissement. Comme tous les vins de l’AOC GRAVES, ceux du Grand Bos sont obligatoirement des vins d’assemblage, les monocépages étant interdits. Les BLANCS sont majoritairement de sémillon (la douceur, l’aptitude au vieillissement), suivi par le sauvignon (le fumé), avec un faible pourcentage de muscadelle (la saveur légèrement musquée). Les deux premières années, ils ont de la fraîcheur, de la minéralité, et des arômes rappelant des fleurs ou des fruits, apportés par les variétés cultivées. Entre la deuxième et la troisième année, il y a une période de quelques mois où ils peuvent se fermer. Après cela, ils vont voir le fruit s’estomper et acquérir le bouquet qui se prolongera en s’affinant pendant environ 5 à 7 ans. Ensuite apparaissent des saveurs de type Xérès que certains apprécient mais que d’autres n’aiment pas. À chacun de décider s’il recherche ces saveurs particulières ou s’il préfère boire ses blancs dans les cinq ans. Les ROUGES sont équilibrés entre le cabernet-sauvignon (la finesse aromatique, la pureté) et le merlot (la rondeur, le corps) avec un petit apport de ce merveilleux cépage qu’est le petit verdot (la vivacité, la puissance, la subtilité aromatique et l’aptitude au vieillissement). Eux aussi ont leur période de jeunesse où le fruit domine tandis que les tanins sont très présents, période qui dure de 3 à 5 ans. On peut aimer goûter un vin jeune. Ensuite arrive la période de maturité avant la plénitude qui survient entre 5 et 10 ans selon les millésimes où le bouquet se substitue au fruit avec des nuances de grillé, de rôti, d’épices, de venaison ou de sous-bois. Au-delà, c’est l’apogée où les tanins se fondent peu à peu complètement et où les saveurs en bouche se font plus complexes. Au Grand Bos, même dans les millésimes moyens les vins se gardent au moins 10 ans et pour les bonnes années, ils atteignent 20 ans sans problème dans une bonne cave. Les vins rouges doivent être bus à une température de 16 à 17°C, et les vins blancs entre 7 et 9°C et jusqu’à 10 à 12°C pour des vins plus vieux. Nous préconisons de les transférer sans brusquerie dans une carafe, ce qui permet d’éliminer avec les dernières gouttes le dépôt naturel cristallisé au fond de la bouteille et surtout de favoriser, par l’aération, l’émergence du bouquet. C’est cette dernière raison qui nous conduit à conseiller aussi le carafage pour des vins jeunes. Voici quelques commentaires sur les divers millésimes qui sont tous différents : Rouge 2005 : robe sombre, grenat aux reflets violine. Nez riche et complexe aux notes de fruits (cerise), de poivre et de sous-bois. En bouche, structuré, ample, équilibré. Finale longue et majestueuse. Rouge 2008 : robe pourpre profonde et dense. Nez épanoui, complexe et riche (baies noires, vanille). En bouche, structure maîtrisée, onctuosité, complexité (cassis, mure), pleine et fondue à la fois. Finale ample et expressive. Rouge 2009 : robe moirée, reflets rubis profond. Nez capiteux à nuances réglisse/caramel. En bouche, puissant et charnu, structuré, aux tanins serrés avec des arômes intenses (truffe, cassis, sous-bois). Bonne persistance. Rouge 2010 : robe sombre somptueuse. Nez épanoui, osmose entre les fruits et les tanins serrés et fins. En bouche corps robuste et savoureux, sur les fruits rouges et noirs bien mûrs, la réglisse et le caramel. Très bel équilibre, finale longue et savoureuse. Rouge 2011 : belle robe sombre aux reflets cerise, nez doux, agréablement persistant très légèrement épicé avec une petite touche cannelle. Attaque ronde et puissante amenant un corps long, charnu et capiteux. Des tanins présents sans être agressifs donnent une bonne longueur. au palais. Rouge 2012 : robe grenat à reflets limpides et brillants. Nez boisé sur des arômes de fruits rouges et noirs, marqués par d’élégantes notes de vanille et d’épices. Après une attaque gourmande, franche et ronde, apparaissent des arômes toastés et vanillés avec des tanins puissants qui soulignent une finale longue et savoureuse. Blanc 2011 : couleur jaune-vert superbe, brillante, lumineuse. Nez intense de fruits secs (amande, figues) et d’agrumes (écorce d’orange et de citron) évoluant vers des nuances plus exotiques (mangue, ananas). En bouche attaque fraîche et délicate. Évolution grasse, acidulée, reflet fidèle du nez fruits secs et agrumes. Bon équilibre avec une finale légèrement minérale, superbe longueur. Vin alliant tradition et terroir. Blanc 2013 : robe pâle à reflets verst brillants. Nez vif, élégant, floral, net, sur les agrumes. Bouche fraîche, grasse, fruitée. Très belle finale, ample et persistante.

   

Château du Grand Bos

André Vincent et Marie Vincent-Rochet
Lieu-dit Grand Bos
33640 Castres
Téléphone : 05 56 67 39 20

Email : chateau.du.grand.bos@free.fr





> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Château des ARNAUDS


Propriété familiale transmise de père en fils depuis plus de quatre générations. C’est aujourd’hui l’arrière-petit fils de Jacques Arnauds qui gèrent ce domaine de 14,5 ha. Un vignoble sur deux appellations, Lalande-de-Pomerol et Bordeaux, planté pour 85% en Merlot et le reste en Cabernet franc. Coup de cœur pour leur Lalande-de-Pomerol 2014, 85% Merlot et 15% Cabernet franc, de couleur intense, ample et parfumé, aux connotations de cassis et d’humus, ferme et persistant en bouche, est un vin gras, bien corsé, aux tanins puissants et mûrs. Remarquable Lalande de pomerol cuvée Prestige 2014, charnu, est ferme et persistant, tout en bouche, avec des nuancess de fraise des bois et de truffe, aux tanins fermes mais souples, un vin puissant et chaleureux. Excellent Bordeaux Le Plaisir des Arnauds 2016, 85% Merlot et 15% Cabernet franc, après un passage à basse température de 2 à 4 jours, la fermentation s’effectue en cuve ciment, puis le vin est élevé en cuves Inox 6 à 15 mois, un vin tout en rondeur et séducteur, de bouche dominée par la violette et la fraise, parfait sur une tourte à la viande ou un bœuf en gelée.

Sébastien Godineau
Le Bourg
33500 Lalande-de-Pomerol
Téléphone :09 77 06 49 52 et 06 15 88 90 90
Email : chateau.arnauds@orange.fr
Site personnel : www.chateaudesarnauds.fr

Domaine de la POULETTE


Le Domaine est une très ancienne propriété, appartenant à une famille dont la présence sur la côte viticole est attestée depuis l'époque de Louis XIV. Depuis plus de six générations, elle s'est transmise par les femmes, qui ont toujours su choisir à leur coté des hommes de valeur pour porter avec elles le flambeau du Domaine. Les vendanges 2017, nous dit François Michaud, ont été précoces et de belle qualité, les raisins particulièrement sains laissent espérer un millésime très équilibré, soyeux, élégant, représentatif de la Bourgogne, et, pour compléter, la quantité était bien présente. A mon avis, ce millésime 2017 n'est pas très éloigné du 2010. En vente en 2018 : les Coteaux Bourguignons et Nuits-Saint-Georges 2015, les Premiers Crus les Poulettes 2009, 2011, 2012, les Vaucrains 2012 et 2015, les Blancs 2015 et 2016. Désormais les Bourgognes 2017 auront l'appellation Côte d’Or en blanc et en rouge. Leur fille, Hélène Gaudeul, a créé une nouvelle société pour qu'ainsi la marque Domaine de la Poulette continue sous son impulsion et en accord avec ses parents. Une nouvelle cuverie vient également d'être installée. Située sur une parcelle à Vosne-Romanée, la cuvée Corvée au Prêtre provient d'une vigne âgée et doit son nom au curé qui faisait travailler les vignes à sa façon. Elaboré en cuvaison froide, ce vin a de remarquables arômes et peut être bu jeune ou vieillir plusieurs années. De nombreuses médailles viennent, chaque année, récompenser le travail accompli : médaille d'Argent au Concours des Vins de Lyon pour le Nuits-Saint-Georges Premier Cru Les Vaucrains 2011, médaille d'Or au Concours Général Agricole de Paris 2016 pour le Côtes de Nuits-Villages Blancs 2014, Burgondia d'Or 2016 et médaille d'Argent au Concours Féminalise 2016 pour le Côtes de Nuits-Villages Blancs 2013, Burgondia d'Or en 2016 pour le Bourgogne Blanc 2013 ! Vous allez aimer comme nous ce Nuits-Saint-Georges Premier Cru Les Poulettes 2012, d’un joli pourpre foncé, avec des arômes prononcés de musc, de fraise et de sous-bois, un vin de bouche dense, aux tanins bien ronds, subtil, bien typé. Le 2009 est vraiment superbe actuellement, de couleur carmin, charnu comme il se doit, au nez où dominent la cerise confite et les épices, aux tanins concentrés et fondus à la fois, bien charpenté, tout en séduction, idéal avec des paupiettes de veau en cocotte ou des noisettes d'agneau aux flans de légumes. Le Nuits-Saint-Georges Premier Cru Les Vaucrains 2015, d’un beau rouge profond, au nez persistant, aux connotations d’humus et de petits fruits noirs cuits, tout en finesse tannique, ample et de belle structure, très prometteur, quand le 2012, de bouche corsée, de belle matière, aux connotations de cerise, de sous-bois et d’épices, aux tanins très étoffés, est un vin velouté où l’élégance s’exprime à plein, idéal, notamment, avec un filet de veau en croûte de cèpes ou un bœuf à l'aigre-doux.  Goûtez aussi le Côte de Nuits Villages blanc 2015, avec un bel équilibre entre la fraîcheur, la rondeur et le fruité, et le Bourgogne blanc Chardonnay 2015, de très jolie robe, un vin aux nuances de citronnelle et de fleurs blanches, associant souplesse et vivacité.

François et Françoise Michaut-Audidier
103, Grande Rue
21700 Corgoloin
Téléphone :03 80 62 98 02
Télécopie :01 45 25 43 23
Email : infos@poulette.fr
Site personnel : www.poulette.fr

Château La CAMINADE


“En 1895, notre arrière grand-père Antonin Ressès hérite du domaine. Ce lieu est chargé d’histoire puisqu’il appartient jusqu’à la Révolution Française au clergé. Ces moines savaient choisir les meilleurs terroirs. En 1973, au lendemain de l’officialisation de l’Appellation Cahors Contrôlée, notre grand-père Marcel et notre père Léonce décident de commercialiser toute leur production en bouteille. Le domaine s’impose comme l’une des références de l’appellation, un succès attesté par de nombreuses médailles et récompenses. Aujourd’hui, les deux frères (Dominique et Richard), 4e génération, sont à la tête de ce domaine de 35 ha.” Remarquable Cahors La Commandery 2014, 97% Cot et 3% Tannat, très bien élevé durant 12 mois en fûts de chêne dont 18% de neufs, avec des tanins riches et une charpente solide, au nez dominé par les petits fruits rouges macérés, de robe pourpre, est chaleureux et charnu au palais, de garde. Leur Cahors La Caminade 2016, Malbec, Merlot, de couleur soutenue, très parfumé, a des tanins soyeux et fermes à la fois, dégage un nez subtil dominé par la cerise confite et l’humus, et s’associe, par exemple, avec un chou farci aux châtaignes et au foie gras ou des brochettes de filet mignon aux dattes et abricots secs.

Dominique et Richard Ressès
314, rue de la Forge
46140 Parnac
Téléphone :05 65 30 73 05
Email : resses@wanadoo.fr
Site personnel : www.chateau-caminade.com

CHATEAU DE BEAUFORT - J. COUDRAY-BIZOT


Les clients français et étrangers du Château de Beaufort utilisent les mêmes qualificatifs pour décrire les vins J. Coudray-Bizot : élégance et finesse. Le Domaine est abrité dans la demeure prestigieuse de l'hôtel David de Beaufort, bâtisse classique du 17ème siècle, bénéficiant de caves situées sous les remparts de Beaune. Jean-Jacques Coudray-Bizot perpétue la tradition des grands vins fins de Bourgogne, en limitant les intrants, et en ayant les soins les plus attentionnés possible pour les vignes historiques et d'appellations prestigieuses du Domaine : Vosne-Romanée Premier Cru La Croix Rameau dans les murs de la Romanée Saint-Vivant (l'ancien Clos des Neufs Journaux); Echezeaux Grand Cru en Orveaux, juste au dessus du Château du Clos Vougeot; Gevrey-Chambertin Premier Cru Les Cazetiers et Champeaux; Nuits-Saint-Georges au Bas de Combe et Puligny-Montrachet Premier Cru Les Combettes.


5, rue Vivant Gardin
21200 BEAUNE
Téléphone :06 28 27 10 38
Email : chateau@david-de-beaufort.com
Site : chateaudebeaufort
Site personnel : www.david-de-beaufort.com


> Nos dégustations de la semaine

Domaine Paul CHAMPIER


On se veut ici amoureux et respectueux de notre métier : ?Nous sommes des Vignerons de Terroir qui œuvrons dans l'esprit de la tradition. Nos vins sont naturels ; les cuvées rigoureusement sélectionnées, élevées au rythme des saisons dans la belle cave voûtée au foudre en bois pendant neuf à dix mois, sont mises en bouteilles au domaine par nos soins.?

Le Brouilly 2010, de robe brillante, est un vin réussi et charnu, puissant et complexe, de bonne garde, épicé, qui emplit bien la bouche (8,40 €), tandis que le Brouilly 2009, ?à l?ancienne?, délivre des arômes de fruits macérés et d?épices, un vin de belle teinte grenat, dense au nez comme en bouche, alliant finesse et charpente, aux tanins bien soyeux et très équilibrés, qui poursuit sa très bonne évolution (12 €). Joli Côte-de-Brouilly 2011, puissant en bouche, aux tanins fins bien équilibrés, aux notes de fruits rouges cuits très caractéristiques (8,80 ).

Marie-Claude Champier

69460 Odenas
Tél. : 04 74 03 42 23
Fax : 04 74 03 48 41
Email : paulchampier@terre-net.fr


Château de CREZANCY


?Le Sancerre est comme un bon chrétien, il est bon quand il a fait ses Pâques?, dit-on ici, comme le faisait Balzac. Un vignoble d'environ 13 ha, composé d'une partie de marnes argilo-calcaires du kimméridgien, les terres blanches, appelées "grosses terres" de composition argilo-calcaire qui se trouvent sur les collines les plus élevées, et d'une partie en caillottes, des sols très pierreux et calcaires.
Superbe Sancerre blanc 2015, parfumé, marqué par ce goût si spécifique de ?pierre à fusil?, au nez subtil et persistant (noix, agrumes), un vin que j?ai particulièrement apprécié par sa complexité d?arômes et sa longueur, toujours une référence dans la région.
Le Sancerre rouge 2015, développe des tanins présents et très fins à la fois, puissant, de robe brillante, aux notes de framboise et de cerise, très équilibré au palais, idéal avec, par exemple,  avec des pommes de terre farcies ou des spaghettis à la bolognaise. 
Excellent Sancerre rosé, avec un nez complexe où la mûre s?associe à la framboise, une bouche intense et raffinée à la fois. 

Ingrid et Nicolas CHEVREAU
4, chemin de la Noue - Le Bourg
18300 Crézancy-en-Sancerre
Tél. : 02 48 79 04 77 et 06 19 09 07 12
Email : chateaudecrezancy@gmail.com


Domaine de JACOURETTE


La famille est dans les métiers du vin depuis quatre générations. 
Elle élève ce Côtes-de-Provence Sainte-Victoire rosé 2015, développant des arômes de fruits et une touche épicée, ample et parfumé en bouche, harmonieux et très séduisant. Le Côtes-de-Provence Sainte-Victoire rouge 2011, de couleur intense aux reflets noirs, aux arômes de fruits rouges et d?épices, développe des tanins bien enrobés, un vin riche et généreux. 
Goûtez le joli Muscat doux Les Ailes d?un Ange 2015, de jolie robe brillante, tout en distinction, au nez dominé par les fruits cuits.

Hélène Dragon et Frédéric Arnaud

83910 Pourrières
Tél. : 04 94 78 54 60
Email : helene.dragon@jacourette.com
www.jacourette.com



> Les précédentes éditions

Edition du 07/08/2018
Edition du 31/07/2018
Edition du 24/07/2018
Edition du 17/07/2018
Edition du 10/07/2018
Edition du 03/07/2018
Edition du 26/06/2018
Edition du 19/06/2018
Edition du 12/06/2018
Edition du 05/06/2018
Edition du 29/05/2018
Edition du 22/05/2018
Edition du 15/05/2018
Edition du 08/05/2018
Edition du 01/05/2018
Edition du 24/04/2018
Edition du 17/04/2018
Edition du 10/04/2018
Edition du 03/04/2018
Edition du 27/03/2018
Edition du 20/03/2018
Edition du 13/03/2018
Edition du 06/03/2018
Edition du 27/02/2018
Edition du 20/02/2018
Edition du 13/02/2018
Edition du 06/02/2018
Edition du 30/01/2018
Edition du 23/01/2018
Edition du 16/01/2018
Edition du 09/01/2018
Edition du 02/01/2018
Edition du 26/12/2017
Edition du 19/12/2017
Edition du 12/12/2017
Edition du 05/12/2017
Edition du 28/11/2017
Edition du 21/11/2017
Edition du 14/11/2017
Edition du 07/11/2017
Edition du 31/10/2017
Edition du 24/10/2017
Edition du 17/10/2017
Edition du 10/10/2017
Edition du 03/10/2017
Edition du 26/09/2017
Edition du 19/09/2017
Edition du 12/09/2017
Edition du 05/09/2017
Edition du 29/08/2017
Edition du 22/08/2017
Edition du 15/08/2017
Edition du 08/08/2017
Edition du 01/08/2017
Edition du 25/07/2017
Edition du 18/07/2017
Edition du 11/07/2017
Edition du 04/07/2017
Edition du 27/06/2017
Edition du 20/06/2017
Edition du 13/06/2017
Edition du 06/06/2017
Edition du 30/05/2017
Edition du 23/05/2017
Edition du 16/05/2017
Edition du 09/05/2017
Edition du 02/05/2017
Edition du 25/04/2017
Edition du 18/04/2017
Edition du 11/04/2017
Edition du 04/04/2017
Edition du 28/03/2017
Edition du 21/03/2017
Edition du 14/03/2017
Edition du 07/03/2017
Edition du 28/02/2017
Edition du 21/02/2017
Edition du 14/02/2017
Edition du 07/02/2017
Edition du 31/01/2017

 



Domaine TROTEREAU


Domaine PICHARD


Domaine de MONTIGNY


Château CROQUE MICHOTTE


Château LAYAUGA-DUBOSCQ


Château de MAUVES


BOURGEOIS-BOULONNAIS


Charles SCHLÉRET


Château PEPUSQUE


Domaine COURÈGE-LONGUE


Michel et Xavier MILLION-ROUSSEAU


Gérard METZ


Château de FONTCREUSE


Domaine Albert JOLY


Château TROTTE VIEILLE


Château de CHANTEGRIVE


Château AUX GRAVES DE LA LAURENCE


Clos des LAMBRAYS


Domaine de L'HERBE SAINTE


Domaine René FLECK et Fille


Domaine l'ABBE DINE


Domaine DUBREUIL-FONTAINE


Château BALESTARD La TONNELLE


Éric LEGRAND


Champagne BEAUGRAND


Château La ROSE-POURRET


Champagne Brice


De SOUSA et Fils


Château JURA-PLAISANCE


Château MAUVINON


Château HAUT-SAINT-CLAIR


Château de CREZANCY


Mas de DAUMAS-GASSAC


Domaine de SAJE


CAVE de HUNAWIHR



CHÂTEAU FILLON


DOMAINE ALAIN MICHAUD


CLOS TRIMOULET


CHAMPAGNE GOSSET


DOMAINE ALAIN VIGNOT


DOMAINE DE LA RENAUDIE


DOMAINE GOURON


CHATEAU DU MASSON


DOMAINE DE L'AMAUVE


CHAMPAGNE PIERRE MIGNON


SCE DU CLOS BELLEFOND


MAISON MOLLEX



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales