Les News Du Vin

Edition du 16/03/2021
 

Château Layauga-Duboscq

Talent

Château LAYAUGA-DUBOSCQ


Le Château Layauga-Duboscq, raconte Henri Duboscq, est un vignoble que j’ai acquis en 2005 en m’associant à un chef étoilé propriétaire du restaurant Layauga. C’est pourquoi j’ai ajouté mon nom, c’est ce qui explique le nom Layauga-Duboscq, ensuite j’ai eu l’opportunité d’acheter 7 hectares supplémentaires, soit 12 hectares au total. Pendant les vendanges, les tris des raisins se font au grain à grain. Les vins du Château Layauga-Duboscq sont vinifiés dans des chais ultra modernes dans de petites cuves en bois de 60 hl. L’élevage se fait dans des barriques neuves ou d’un vin de Haut-Marbuzet. Les terroirs de Queyrac et de Gaillan, où sont plantés les vignes sont typiques du Médoc et donnent souvent des vins un peu rustiques, nous ne sommes pas dans les grands crus de Pauillac ou Saint-Estèphe… Je pratique un élevage dans des barriques en rotation sur elles-mêmes, ce qui permet la remise en suspension des lies, comme le font les bourguignons, cela donne des vins ronds et charmeurs. La particularité de ce vin est qu’il n’a pas la puissance des grandes appellations, c’est un vin qui a beaucoup d’élégance, de finesse, suavité, rondeur. L’influence du vinificateur compte évidemment, et l’on retrouve bien le style Henri Duboscq qui plait beaucoup. Ce sont des vins gourmands et fruités qui charment tous les palais. Dans ces terroirs de Médoc où il n’y a pas de graves drainantes, les années de canicule apportent de la prestance, de l’envergure au vin. Les 2015 et 2016 en sont la parfaite illustration.” La qualité des millésimes Château Layauga-Duboscq cuvée Renaissance 2016 : rondeur, puissance, très bonne structure, souple, parfumé, tout en bouche avec des arômes de fruits cuits et d’épices en finale, chaleureux, très parfumé au nez (griotte, fumé), tout en distinction, tanins savoureux. Château Layauga-Duboscq cuvée Renaissance 2015 : belle robe rubis foncé, un vin représentatif de ce grand millésime, très parfumé au nez (griotte, fumé), tout en distinction, aux nuances de cassis et de sous-bois au palais, tanins soyeux mais denses, belle garde. Château Layauga-Duboscq cuvée Renaissance 2014 : robe grenat intense, aux senteurs de prune et de mûre, de bouche très équilibrée, idéal sur un pâté chaud de canard sauvage en croûte ou un rôti de bœuf. Château Layauga-Duboscq cuvée Renaissance 2013 : une réussite, robe pourpre soutenu, un vin parfumé (prune, fraise des bois), séveux, généreux et persistant. À ouvrir sur des magrets de canard. Château Layauga-Duboscq cuvée Renaissance 2012 : bouche bien corsée, de couleur intense, allie rondeur et puissance, une très bonne structure et des arômes de fruits cuits et d’épices en finale. Château Layauga-Duboscq cuvée Renaissance 2011 : un vin qui mêle fermeté et délicatesse, au nez où dominent la fraise des bois mûre et les épices, tout en rondeur, tout en élégance.

   

Château Layauga-Duboscq

Henri, Bruno et Hugues Duboscq
1, rue Saint-Vincent
33180 Saint-Estèphe
Téléphone : 05 56 59 30 54

Email : infos@haut-marbuzet.net




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine de NOIRÉ


Au sommet. Un vignoble de 17 ha où Jean-Max et Odile Manceau, forts de 30 ans d'expérience, redonnent ses lettres de noblesses à ce terroir réputé. L'encépagement est composé exclusivement de Cabernet franc dont certaines vignes ont plus de 50 ans. Le Domaine a le label Agriculture Biologique depuis 2014. Pour Jean-Max Manceau, “à la vente cette année, Chinon rosé 2019, en rouge Chinon Soif de Tendresse 2019, Chinon Elégance 2017, Chinon Caractère 2015, et aussi Chinon Intégral 2018, en blanc, la cuvée Amphora 2018 et Noiré blanc 2018. Nous expérimentons cette année une cuvée rouge en Amphore. Les vendanges 2019 ont connu de beaux jours, qualitativement, les vins sont intenses, riches en arômes, de belle structure, fruités grâce au Chenin, complets, ils ont un beau potentiel de garde (de 10 à 15 ans), seul hic, une quantité réduite !” Nous avons été enthousiastes cette année avec ce Chinon Caractère 2015, Cabernet franc, issu de vieilles vignes de 45 à 70 ans en moyenne, corsé et riche en couleur comme en matière, au nez subtil de fruits à noyau, de bouche pleine et veloutée, d’une belle charpente. Superbe Chinon Élégance 2017, Cabernet franc, vignes de 35 à 50 ans en moyenne, un vin classique et puissant, fin, élégant, avec de la matière, de belle couleur soutenue et avec des arômes de fruits rouges et noirs intenses (mûre, groseille...), d’une bien jolie finale. Egalement le Chinon Soif de Tendresse 2019, Cabernet franc, vignes de 25 à 30 ans en moyenne, riche et parfumé (griotte, prune, humus), bien charnu, d’une bonne longueur en bouche, aux tanins équilibrés et bien mûrs. Jolie note de fraîcheur avec le Chinon rosé, qui a une belle teinte, avec un nez complexe où la mûre s’associe à la framboise, très charmeur. Côté œnotourisme : embarquez sur la gabare de Julien Ayrault au port de Chinon pour une promenade gourmande à la découverte des vins du domaine, une dégustation commentée pour admirer les vues sur la forteresse de Chinon et les rives de la Vienne. Découvrez les Apéros-Concerts de l’été (blues, jazz, rock, chansons) !

Odile et Jean-Max Manceau
160, rue de L'Olive
37500 Chinon
Téléphone :02 47 93 44 89
Email : contact@domainedenoire.fr
Site personnel : www.domainedenoire.com

Michel et Xavier MILLION-ROUSSEAU


La vieille cave, construite vers les années 1860, a été le point de départ de la spécialisation viticole à Monthoux. Après les années difficiles de la guerre et le déclin brutal du tourisme thermal d'Aix-les-Bains, la relance des années 1960 incitait Marcel Million Rousseau et son fils Michel à modifier les bâtiments en reliant les deux caves voutées alors distantes d'une dizaine de mètres et à transformer les écuries en caves. Les dernières modifications liées au succès toujours grandissant des vins de Monthoux ont été effectuées par Michel Million Rousseau et son fils Xavier en 1999-2000 avec la transformation d'une grange en stockage de bouteilles et l'ouverture d'un caveau de dégustation. On se fait toujours plaisir avec la Roussette de Monthoux 2017, c’est un vin ample au nez, qui allie structure et finesse, avec ces notes de fumé et d’agrumes bien spécifiques. Goûtez aussi le Jongieux Jacquère 2017, avec une jolie robe doré, minéral, suave et vif à la fois, avec des nuances florales persistantes, d’une belle longueur en bouche. Le Savoie Chardonnay 2017 sent les fruits mûrs, au nez subtil et persistant, avec des notes bien caractéristiques de fleurs blanches et de fruits secs (abricot, noix), il est harmonieux en bouche. Séduisant Jongieux Gamay 2017, couleur rubis foncé, au nez de fruits surmûris (framboise, cassis) et d’humus, tout en rondeur rondeur. Régulièrement une réussite, leur Crémant de Savoie, cette nouvelle appellation savoyarde est définie par un cahier des charges spécifique à la Savoie, contraignant et qualitatif, ce qui donne ce vin (Jacquère, Roussette et Chardonnay), de mousse délicate et très florale, à dominante de fleurs blanches et d’amande, vif et harmonieux. Très joli Savoie Mondeuse 2017, de bouche charnue, de robe grenat, au nez concentré (violette et cassis), aux tanins fondus, tout en finale comme le Savoie Mondeuse Sélection de Vieilles Vignes, aux notes de sous-bois et de mûre, un vin ample et rond, de robe intense. 


Monthoux
73170 Saint-Jean-de-Chevelu
Téléphone :04 79 36 83 93 et 06 86 95 34 26
Email : vinsmillionrousseau@orange.fr
Site personnel : www.vinsmillionrousseau.fr

Champagne BRICE


L’histoire du domaine commença à la Révolution avec l’acquisition par Nicolas Fétizon, aïeul direct des Brice, de la propriété sur le terroir de Bouzy. En 1964, Jean-Paul Brice, en revenant sur le domaine familial développe le vignoble dans le département de l’Aube, puis insuffle à la famille un nouveau dynamisme en devenant Négociant et membre de l’Union des Maisons de Champagne. En 2004, Rémi et Jean-René Brice rejoignent la Maison. Ils achètent au cœur de Bouzy des caves creusées au XIXe siècle qui reçoivent plus de 500 000 bouteilles, et ouvrent un centre de pressurage pour accueillir de nouveaux livreurs de raisins. Toujours remarquable, ce Champagne Grand Cru 2012, équilibré, tout en arômes (pomme, amande, musc), d’une belle harmonie en bouche, tout en fruité et finesse. Également le brut Premier Cru, à la fois charpenté et souple, avec cette nervosité équilibrée caractéristique, aux notes de tilleul et de coing. On peut déguster aussi le Bouzy brut Grand Cru, aux arômes de noisette, de vanille, c’est un très joli vin, savoureux et très élégant, tout en charpente, alliant vivacité et rondeur, de mousse très intense. Le Bouzy Village Grand Cru 2012, est séduisant par cette complexité aromatique où se décèlent des nuances de citron et d’abricot sec, d’une bien jolie robe or clair, de bouche très structurée et ample. Très bien réalisé, le rosé Grand Cru 2013, est un vin charmeur, de mousse abondante et fruitée, tout en fraîcheur aromatique, aux notes de fruits frais et de violette, et le Blanc de blancs premier Cru 100% Chardonnay, au nez minéral dominé par les agrumes frais, à la fois vineux et fin, corsé, tout en distinction, avec des notes de fleurs blanches et de noisette au palais. Egalement en dégustation, le brut Rosé, qui développe un nez complexe où la mûre s’associe à la framboise, une bouche intense et raffinée. Quant à son Bouzy rouge Grand Cru Coteaux Champenois 2015, il est racé, puissant, savoureux, corsé, aux senteurs de violette, de pruneau et de mûre, tout en bouche, de robe grenat

Rémi et Jean-René Brice
22, rue Gambetta
51150 Bouzy
Téléphone :03 26 52 06 60
Email : contact@champagne-brice.com
Site personnel : www.champagne-brice.com

DOMAINE LAFRAN-VEYROLLES


Une propriété dotée d'un superbe terroir. La vendange est manuelle, non égrappée, foulée souplement avant d'être mise en cuves de fermentation pendant 15 à 21 jours sous contrôle des température. Puis le vin est élevé en foudres de chêne de 18 à 24 mois. Cela donne ce grand vin rouge au nez puissant où se mêlent les épices et les fruits rouges, ample et solide, riche en couleur comme en structure, aux tanins très équilibrés, de garde. Aucun désherbage chimique, Bio depuis 2014. Le Bandol blanc issu des cépages Clairette et Ugni blanc est tout aussi savoureux, il laisse s'échapper des notes florales intenses de bruyère, idéal sur des poissons grillés, de bouche persistante comme le Bandol rosé, alliant finesse et structure en bouche, aux notes de fleurs, de belle robe intense, un vin très élégant, très persistant au palais. Remarquable rapport qualité-prix et quantités limitées, possibilité d'acheter des millésimes plus anciens.

Mme Férec Jouve
2115, route de l'Argile
83740 La Cadière-d'Azur
Téléphone :04 94 90 13 37
Email : lafran-veyrolles@wanadoo.fr
Site : lafranveyrolles
Site personnel : www.lafran-veyrolles.com


> Nos dégustations de la semaine

Clos RENÉ


Une propriété familiale de 15 ha (60% de Merlot, 30% de Cabernet franc et 10% de Malbec).
Toujours ce grand Pomerol 2018, typé, qui a des arômes aux connotations de cassis et de poivre, alliant couleur et matière, d?une jolie finale épicée, un vin très classique de ce grandmillésime bordelais, avec un réel potentiel. Le 2017, épicé, très harmonieux, riche en couleur, de belle robe soutenue, aux notes de sous- bois et de mûre, bien charpenté et équilibré, parfumé (griotte, humus...) au palais, à déboucher avec, notamment, des rognons de veau aux pleurotes ou un civet de porcelet aux petits oignons. 
Goûtez également son autre Pomerol Château Moulinet Lasserre 2018, qui possède son propre style un vin gras, corsé, aux tanins amples et mûrs, d?une grande expression aromatique avec ce goût fumé, de bouche suave et velouté, de fort bonne évolution comme le 2017, délicieux, rond mais de très belle charpente.

Jean-Marie Garde - Scea Garde-Lasserre

33500 Pomerol
Tél. : 05 57 51 10 41
 


Château de L'HOSPITAL


Propriété rachetée en 2012, et certifiée Agriculture Biologique. Dans la même dynamique, la propriété s?est associée avec un apiculteur dont le miel est certifié Bio.
De nouveau dans le Guide avec ce Graves rouge cuvée Solstice 2018, cuvée sans sulfite, 100% Merlot, élevage 100% en cuves, avec un bouquet persistant et corsé, des arômes de sous-bois et de griotte, fondu, de bouche dense, légèrement épicée, aux tanins riches et veloutés à la fois, complexe, très réussi, de garde, bien sûr (10 €)). Bien fait, ce Graves blanc 2018, 70% Sauvignon blanc et 30% Sémillon blanc, élevage sur lies fines durant 9 mois environ, tout en finesse, aux nuances d?abricot et de grillé, d?un bel équilibre, aux senteurs persistantes de fruits frais et d?une très jolie finale (11,50 €)). Et beau Graves rouge 2017, 60% Merlot, 30% Cabernet Sauvignon, 5% Petit Verdot et 5% Malbec, élevage en barriques durant 12 mois, chaque cépage étant élevé séparément, bien structuré, de bouche puissante, un vin dense, coloré et corsé, très harmonieux, riche et bien fondu (13,90 €).

Florent et Brigitte Battistella
8, rue de L?Hospital
33640 Portets
Tél. : 05 56 67 54 73
Email : chateauhospital@gmail.com
chateaudelhospital.fr
   


Jean-Marie LEBLOIS



> Les précédentes éditions

Edition du 09/03/2021
Edition du 02/03/2021
Edition du 23/02/2021
Edition du 16/02/2021
Edition du 09/02/2021
Edition du 02/02/2021
Edition du 26/01/2021
Edition du 19/01/2021
Edition du 12/01/2021
Edition du 05/01/2021
Edition du 29/12/2020
Edition du 22/12/2020
Edition du 15/12/2020
Edition du 08/12/2020
Edition du 01/12/2020
Edition du 24/11/2020
Edition du 17/11/2020
Edition du 10/11/2020
Edition du 03/11/2020
Edition du 27/10/2020
Edition du 20/10/2020
Edition du 13/10/2020
Edition du 06/10/2020
Edition du 29/09/2020
Edition du 22/09/2020
Edition du 15/09/2020
Edition du 08/09/2020
Edition du 01/09/2020
Edition du 25/08/2020
Edition du 18/08/2020
Edition du 11/08/2020
Edition du 04/08/2020
Edition du 28/07/2020
Edition du 21/07/2020
Edition du 14/07/2020
Edition du 07/07/2020
Edition du 30/06/2020
Edition du 23/06/2020
Edition du 16/06/2020
Edition du 09/06/2020
Edition du 02/06/2020
Edition du 26/05/2020
Edition du 19/05/2020
Edition du 12/05/2020
Edition du 05/05/2020
Edition du 28/04/2020
Edition du 21/04/2020
Edition du 14/04/2020
Edition du 07/04/2020
Edition du 31/03/2020
Edition du 24/03/2020
Edition du 17/03/2020
Edition du 10/03/2020
Edition du 03/03/2020
Edition du 25/02/2020
Edition du 18/02/2020
Edition du 11/02/2020
Edition du 04/02/2020
Edition du 28/01/2020
Edition du 21/01/2020
Edition du 14/01/2020
Edition du 07/01/2020
Edition du 31/12/2019
Edition du 24/12/2019
Edition du 17/12/2019
Edition du 10/12/2019
Edition du 03/12/2019
Edition du 26/11/2019
Edition du 19/11/2019
Edition du 12/11/2019
Edition du 05/11/2019
Edition du 29/10/2019
Edition du 22/10/2019
Edition du 15/10/2019
Edition du 08/10/2019
Edition du 01/10/2019
Edition du 24/09/2019
Edition du 17/09/2019
Edition du 10/09/2019
Edition du 03/09/2019

 



Château FOURCAS-DUPRÉ


Château des PEYREGRANDES


Domaine LAFRAN-VEYROLLES


BARON-FUENTÉ


Domaine Anthony CHARVET


Château PENIN


MAS DU NOVI


Domaine VIRELY-ROUGEOT


Domaine de la GUILLOTERIE


Domaine GOURON


Château BERTHENON


Vignobles Jean GALAND et ses Enfants


Château SAINTE-BARBE


Charles SCHLÉRET


Paul BARA


THÉVENET-DELOUVIN


CLOS DES LUNES


Château GUILLEMIN LA GAFFELIÈRE


Frédéric ESMONIN


Vignobles GASSIES-GAUTEY


Domaine BERTRAND-BERGÉ


Domaine François BERTHEAU


Gérard TREMBLAY


Château PEPUSQUE


Domaine METRAT & Fils


Château MIRE-L'ÉTANG


Domaine SEGUIN-MANUEL


Maurice VESSELLE


Domaine FOUGERAY de BEAUCLAIR


Domaine du LOOU


Château de La GRENIERE


Château BARRÉJAT



CHAMPAGNE JEAUNAUX-ROBIN


DOMAINE CRET DES GARANCHES


CHATEAU HAUT-SAINT-CLAIR


DOMAINE ALAIN VIGNOT


CLOS TRIMOULET


DOMAINE DE ROSIERS


DOMAINE LAFRAN-VEYROLLES


SCEV CHAMPAGNE MICHEL ARNOULD ET FILS


DOMAINE FOUGERAY DE BEAUCLAIR



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales