Les News Du Vin

Edition du 30/04/2019
 

Château La Marzelle

Sommet

Château La MARZELLE

Ce grand vin chaleureux, élégant, avec beaucoup de chair, aux tanins soyeux, est le résultat d’un travail de passionnés qui s’attachent, chaque année, à laisser s’exprimer au mieux ce grand terroir.


Au XVIIIe siècle, le Domaine de La Marzelle appartenait à la famille Largeteau. Celle-ci le tenait des Religieux de Faises, seigneurs de fiefs très étendus et dont on retrouve la vieille abbaye, aux Artigues de Lussac. C’est en 1998 que la famille Sioen achète la propriété et s’emploie à lui redonner ses lettres de noblesse. “La Marzelle étend ses 17 ha de Merlot (70%), de Cabernet franc (15%) et de Cabernet Sauvignon (10%) sur un superbe terroir de graves, d’argiles et de sables : la Haute Terrasse de Saint-Emilion, précise Philippe Genevey, le Gérant. Elle a été formée, il y a 2 millions d’années au pléistocène inférieur par l’Isle qui coulait par ici jusqu’à la Dordogne. D’où l’explication des galets rubéfiés. Une orientation bio a été prise depuis 1988, avec l’utilisation de cuivre, de soufre, de calcium et de tisanes. De nombreuses opérations manuelles viennent peaufiner la maturation optimale des raisins. C’est la “prophylaxie”, méthode naturelle qui consiste à mettre la plante dans les meilleures conditions de défense contre les agressions exté- rieures, des maladies et du climat. Il y a peu, un nouveau système de réception de vendange a été mis en place. Les raisins, vendangés manuellement, sont amenés au chai en cagettes. Après le passage sur une première table de tri vibrante, ils sont égrenés dans un égrappoir puis plongés dans un Tribaie dans lequel les grains les plus mûrs sont sélectionnés par leur densité. Le nouveau cuvier offre, avec ses cuves tronconiques en Inox, double paroi, une facilité de travail incroyable.” En Bio depuis 2008, le millésime 2015 sera le premier en Biodynamie. 2015 : puissant, savoureux, riche en couleur comme en charpente, aux tanins fermes et fins à la fois, corsé, tout en bouche, très chaleureux, au nuances de fraise, de truffe et d’humus. 2014 : couleur grenat intense, nez profond et complexe avec des notes de fruits rouges (cerise) et un côté un peu fumé. En bouche, les tanins sont déjà fondus, les fruits très présents avec une touche légèrement boisée et savoureuse. 2013 : marqué par les fruits noirs (griotte, pruneau), de bouche pleine, ample et velouté, d’une belle concentration tout en rondeur, un beau vin, tout en charme. 2012 : remarquable, très gourmand, de robe pourpre, intense, aux tanins riches, est très équilibré, très charnu, au nez dominé par les fruits rouges et la truffe, de bouche puissante et fondue à la fois, d’évolution prometteuse.

   

Château La Marzelle



33330 Saint-Émilion
Téléphone : 05 57 55 10 55

Email : info@lamarzelle.com




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Maison MOLLEX


Toujours au sommet. C’est le plus grand vignoble de l’appellation Seyssel, soit 23 ha de vignes. Remarquable Seyssel Clos de la Péclette, de bouche persistante et très harmonieuse, avec des nuances délicates de pêche mûre, de musc et de fruits secs. Le Seyssel Roussette Vieilles Vignes 2015, issu de 2 ha de vignes de plus de 50 ans sur sol argilo-calcaire d’alluvions glaciaires, vinifié à basse température, élevage sur lies fines, il est charmeur et bouqueté, ample et persistant, avec des nuances de fruits jaunes frais et d‘amande, de bouche nerveuse. Goûtez le Crémant brut, issu des cépages Jacquère, Gamay et Pinot noir, il a une mousse fine et légère, une jolie robe dorée, belle charpente, d’une jolie complexité aromatique où l’on retrouve des nuances de citron, de pêche et de lis. Goûtez la Mondeuse, sols argilo-calcaires et molasses d’alluvions glaciaires, de bouche charnue, de robe rubis, au nez concentré (violette et cassis), aux tanins fondus. 

Jean-Luc et Sébastien Mollex
161, place de L'Église
01420 Corbonod
Téléphone :04 50 56 12 20
Email : maisonmollexsa@wanadoo.fr
Site personnel : www.maison-mollex.com

BARON-FUENTÉ


Dès le XVIIe siècle, la famille Baron possède une vigne. Dolorès Fuenté était une immigrée espagnole qui avait connu la famine en Espagne et en arrivant en France. Gabriel Baron et Dolorès Fuenté se rencontrèrent dans les bals. En 1961, à l’occasion de son mariage avec Dolorès, Gabriel Baron reçut de son père 1 ha de vignes. Et c’est en mémoire de leur union qu’en 1967, Gabriel Baron et Dolorès Fuenté fondèrent la Maison Baron-Fuenté. En 1982, Sophie, la fille de Gabriel et Dolorès, a rejoint ses parents sur l’exploitation, puis le fils Ignace en 1992. Aujourd’hui, sur 38 ha de vignes, la marque est la propriété de la famille Baron-Fuenté. “Les vendanges 2018 nous ont donné des raisins d’une qualité extraordinaire, nous raconte Ignace Baron, sans un grain de pourri, pas de mildiou ni d’oïdium ! Nous sommes en train d’élaborer de nouvelles cuvées qui sortiront dans 4 ans grâce à ce beau millésime 2018. Nous faisons pratiquement 50% de nos ventes à l’export, et sur la France nous travaillons sur tous les réseaux de distribution (GD, CHR, Grossistes).” Le Champagne Grand Millésime 2008, de mousse fine et fruitée dominée par la pêche et le pain grillé, est d’une belle finale aromatique ̀où l’on retrouve des nuances de citron et de miel. L’Esprit de Baron-Fuenté brut Grand Cru, à parts égales de Chardonnay, Meunier et Pinot noir, aux arômes intenses à dominante d’amande, de musc et de genêt, est très bien dosé mêlant charpente et finesse, avec des notes florales et fruitées en finale, un vin puissant, typé, tout en rondeur, vraiment très agréable. L’Esprit Grand Cru, de jolie robe dorée, mêle richesse et persistance, aux connotations de pêche, de beurre frais, d’amande, avec une finale intense, subtilement épicée, comme cet Esprit Blanc de blancs, de mousse très perlante et très persistante, un Champagne charmeur par sa finesse d’arômes. Le Grand Cépage Pinot Noir, de jolie robe dorée, au nez complexe (abricot), tout en finesse aromatique, allie richesse et ampleur. Beau Grand Cépage Chardonnay, tout en finesse, de belle complexité où se décèlent des nuances de citronnelle, de brioche et d’abricot frais, de mousse fine. Le rosé Dolorès, est excellent, de belle teinte, intense au nez, aux nuances fruitées persistantes de mûre et de framboise, alliant structure et vivacité. L’Esprit rosé de Saignée, séduit par sa puissance d’arômes, un Champagne de bouche profonde et persistante, au bouquet fin, très épanoui, à dominance d’écorces d’orange.

Ignace et Sophie Baron
21, avenue Fernand-Drouet - BP 23
02310 Charly-sur-Marne
Téléphone :03 23 82 01 97
Email : accueil@baronfuente.com
Site personnel : www.baronfuente.com

Château La FLEUR CRAVIGNAC


La propriété s’étend sur 7,5 ha d’un seul tenant. L’encépagement est constitué à 80% de Merlot, 15% de Cabernet franc et 5% de Cabernet-Sauvignon, sols argilo-calcaire. Culture traditionnelle et absence de désherbants, une moyenne d’âge des pieds d’une trentaine d’année avec des rendements limités à 45 hl/ha. Beau Saint-Émilion GC 2016, bien représentatif de ce grand millésime charmeur, coloré, où dominent la mûre, les épices et l’humus, de bouche persistante, de très bonne base tannique. Le 2015 associe couleur et matière, au nez complexe à dominante de prune et d’humus, aux tanins bien soyeux, de bouche ample avec cette saveur poivrée persistante. Le 2014, médaille d’Or du concours mondial des Féminalise 2017, et médaille d'Argent à Bordeaux 2017, de robe grenat, est un beau vin ample, aux notes de petits fruits rouges frais, d’épices et de truffe, aux tanins d’une grande suavité.

Jean-Bernard et Henri Beaupertuis
1, Cravignac - BP 104
33330 Saint Emilion
Téléphone :06 45 64 23 35 et 06 12 17 60 04
Email : info@chateaulafleurcravignac.com
Site personnel : www.chateaulafleurcravignac.com

DOMAINE ALARY


Un domaine familial de père en fils depuis 1692, de 25 ha, composé de terres argilo-calcaires caillouteuses. C’est aujourd’hui Denis Alary qui dirige ce domaine à taille humaine, dont l’esprit vigneron a toujours été la base. La propriété se situe entièrement sur la commune de Cairanne, avec 3 terroirs différents qui permettent une subtilité dans les assemblages en fonction des millésimes. Les vins sont élevés dans le respect du terroir et de l’environnement avec des pratiques culturales très appropriées à la nature, en bio. Vendanges manuelles, tri de la vendange à la vigne et à la cave, éraflage, pigeage. Élevage une partie en cuves et une partie en foudres et demi-muits… Ce Cairanne rouge L’Estevenas 2013 est de bouche puissante et dense, aux tanins bien fondus, un vin où s’entremêlent des notes de petits fruits rouges à noyau bien mûrs, d’humus et de réglisse. Le Cairanne rouge La Brunote 2012, avec des tanins bien fondus, au bouquet complexe où se mêlent des notes de petits fruits rouges bien mûrs et de réglisse, est bien expressif de son terroir, tandis que cet autre Cairanne rouge La Jean de Verde 2012, dominé par le cassis et la mûre, avec une pointe de poivre, est un vin charnu, de couleur pourpre, riche au nez comme en finale.  Tout en nuances, très typé, le Cairanne blanc L’Estevenas 2015, Clairette et Roussane sur des coteaux argilo-calcaires exposés au Sud, qui allie structure et vivacité à la fois, d’une jolie complexité aromatique où l’on retrouve des nuances de citron, de pain grillé et de chèvrefeuille. Le CDR rouge La Gerbaude 2014, Grenache, Syrah, Carignan sur des terrasses de garrigues, sols argilo-calcaires recouverts de galets, un vin structuré, de robe intense, parfumé (fruits frais, humus...), légèrement poivré en finale, comme l’'IGP Vaucluse rouge L’Exclus d’Alary 2014, 50% de Counoise et 50% de Syrah, à l’originalité certaine, puissant en bouche, aux tanins plus ronds, aux notes de cassis mûr.

Denis Alary
La Font-d'Estevenas - Route de Rasteau
84290 Cairanne
Téléphone :04 90 30 82 32
Télécopie :04 90 30 74 71
Email : alary.denis@wanadoo.fr
Site : domainealary


> Nos dégustations de la semaine

Château de MAUVES


Au sommet. Dominique et Michel Bouche poursuivent avec talent l?aventure familiale, débutée en 1965 par leurs parents, Bernard et Marie-Thérèse, aujourd?hui à la retraite. Cette jolie exploitation de 29 ha bénéficie d?un sol composé d?une grande variété de cailloutis comprenant des quartz et quartzites ocres, blancs, rouges et rosés, des jaspes, silex et lydiennes... un savant mélange harmonieux et chatoyant, réfléchissant parfaitement le rayonnement solaire. Merlot, Cabernet, Sémillon profitent ainsi de ce doux mûrissement. Ce phénomène naturel aide à produire des vins chaleureux, d?une saveur veloutée, très caractéristique des vins de Mauves. La vinification est très suivie par Dominique et Michel Bouche qui utilisent toutes les techniques modernes de thermorégulation. La stabilisation à froid est employée pour le rosé et le blanc, ce qui permet d?élaborer des vins très fruités. Le rouge bénéficie de fermentations plus ou moins longues adaptées au degré de maturation des raisins, toujours dans le but de privilégier le fruit dans les vins, les arômes, la chaleur, la suavité ce qui caractérise d?ailleurs les vins. Ils travaillent en culture intégrée, c?est-à-dire en installant une vie animale, des fleurs dans le vignoble, en biocontrôle.
Le rouge : 60% Cabernet-Sauvignon, 40% Merlot. Macérations longues. Élevage de 18 mois. Le blanc est 100% Sémillon. L?élevage est classique, et nous observons une grande homogénéité de qualité entre les cuves de Merlot et celles de Cabernet. Le fruité c?est la typicité de Château de Mauves, c?est dû à leur façon de travailler. C?est leur père qui leur a transmis ce savoir-faire. 
?Le 2016 est une superbe année, nous dit Michel Bouche, un vin qui a toutes les qualités, le fruit, la rondeur, la longueur, dans la lignée du 2015. Nous avons eu la chance de faire une telle récolte en quantité, le vin est aussi puissant, élégant.
Rosé Perle d?Anna est un vin sur le fruit, il est vinifié comme un rosé de Provence, en pressurage direct, ce n?est pas un rosé de saignée, c?est un rosé fait à Bordeaux mais vinifié comme en Provence !
Blanc Sémillon 2016, 100% Sémillon, à la couleur très typée Sémillon, assez claire, moins jaune. En 2017, il n?y aura pas de blanc, nous avons eu un orage de grêle terrible le 27 août, avec des grelons gros comme des balles de golf, c?est dommage car les raisins étaient superbes?
Pour le rouge, nous avons fait la moitié de la récolte. Quand la grêle est passée sur Podensac nous étions à 4 jours des vendanges? Nous devions vendanger le mercredi mais le dimanche, la grêle, en 30 minutes, a réduit nos efforts à néant. Heureusement, il n?y a pas eu de dégâts sur les bois car c?était très tard dans la saison. Nous avions des grappes magnifiques, une récolte qui promettait d?être de toute beauté, quel dommage !
Nous avons des normes très rigoureuses en viticulture, nous travaillons en biocontrôle, je travaille beaucoup les sols, maintenant avec le labour. Par contre, toutes ces opérations ont un coût, je ne voudrais pas trop impacter mes prix mais on y est un peu obligé. On s?oriente vers une viticulture plus respectueuse d?un point de vue environnemental mais il faut que les clients acceptent que cela ait une répercussion sur les prix de vente? tout le monde demande du Bio mais quand vous annoncez les prix? les clients font la grimace?
Au Château de Mauves, avec notre belle série de millésimes 2015 et 2016, la clientèle peut se faire plaisir avec des vins relativement accessibles, fruités et soyeux, c?est formidable de pouvoir satisfaire nos nombreux clients qui nous font confiance depuis des années.?
C?est vrai que l?on ne peut qu?apprécier leur Graves rouge 2016, développant des notes de griotte mûre, un vin coloré, charnu, de bouche soyeuse, aux tanins présents et savoureux, légèrement épicé en finale comme il se doit, de belle évolution. Le 2015, bien corsé, ample en bouche, dégage des nuances de cassis et de poivre, a des tanins fondus mais présents à la fois, et se prévoit, par exemple, sur une poularde truffée aux légumes ou un jarret de veau aux petits oignons. 
?Le 2015 est un vin très mûr, petits rendements, donc un vin très concentré, notes d?épices douces, une attaque complexe et soyeuse à la fois, tanins fondus et harmonieux, pas trop d?extraction, un vin d?une très belle longueur, une très belle réussite.?
Le 2014 est généreux, avec des nuances bien caractéristiques de fruits rouges mûrs (cerise, fraise des bois), légèrement épicé en bouche, de charpente solide et fine à la fois. Le 2012, au nez de fruits rouges surmûris, légèrement épicé en finale, de très bonne charpente, est de bouche puissante et corsée. Excellent 2011, charnu et gras, au nez puissant où se mêlent la mûre et le cassis, solide, de bouche soyeuse, aux tanins fondus et harmonieux. Le Graves blanc 2016 est toujours très marqué par son Sémillon (100%), où l?on trouve un bel équilibre, fruité et floral. Un millésime assez exceptionnel, de la puissance mais, néanmoins, une attaque très fraîche, notes de genêt, de fruits de la passion, jolie attaque un petit peu perlée ce qui fait la vivacité du vin, parfait, notamment, sur des chipirons froids farcis à la basquaise ou des noix de Saint-Jacques aux raisins. Le 2015, finement bouqueté avec des notes de noisette, est souple, frais, délicat en bouche, sec et suave à la fois. Goûtez aussi le Graves rouge cuvée Prestige Château Bédat 2015, avec ces nuances de fruits noirs compotés, un vin aux tanins soyeux et riches, charnu, qui mêle puissance et velouté, de garde. Il y a également ce séduisant rosé Perle d?Anna 2016, nom de la petite fille de Michel Bouche, 7e génération, majoritaire en Cabernet-Sauvignon (70%, le reste en Merlot), un bien joli vin de bouche fruitée, d?un très bel équilibre, aux notes de fraise et de rose, parfait, par exemple, sur des pointes d'asperges grillées ou une poêlée de légumes printaniers.

Famille Bouche
25, rue François Mauriac
33720 Podensac
Tél. : 05 56 27 17 05
Email : chateaudemauves@wanadoo.fr
www.chateaudemauves.fr


Château La CROIX MEUNIER


Cette propriété familiale, exploitée par la Scea Meunier et Fils depuis 1988, appartient aujourd?hui au Gfa Meunier. C?est la 5e génération qui dirige le domaine. Les premières parcelles de ce petit vignoble ont été acquises vers 1840, et sont situées sur des sables anciens à l?ouest du village de Saint-Émilion, à proximité du Château Figeac et du Château Cheval Blanc. Les vendanges se font manuellement, après avoir déterminé la date de récolte par analyses et dégustation des baies. Les raisins sont transportés au cuvier dans des bastes, puis sont égrappés, triés et foulés pour être ensuite acheminés dans des petites cuves pour la fermentation.
?Le 2016 est charpenté, fruité, riche en couleur, flatteur, nous dit Sandrine Meunier, il a des tanins souples et des degrés élevés (13,5°), bénéficie d'une superbe qualité et d?une belle quantité. Ce sera un vin de garde, nettement supérieur au 2015. Une nouvelle cuvée, actuellement élevée en fûts de bois neuf, devrait apparaître fin 2017. Le travail de la vigne exige, de remplacer, chaque année, les anciens plants par des nouveaux.? Ventes en 2017 : les 2014 et 2015.
On se fait vraiment plaisir avec ce Saint-Émilion GC Château La Croix Meunier cuvée Georges Meunier 2014, à la robe profonde, aux arômes d'épices, de cuir et de myrtille, d?une belle complexité, qui développe des tanins gras et harmonieux, et des notes fondues en finale, aux nuances de réglisse et de mûre. ?En 2014, nous avons fait une belle vendange saine, sur trois jours, poursuit Sandrine Meunier, qui, au final, nous donne un vin très complexe, avec de la matière, une belle couleur, sur le fruit (fruits rouges, cassis) comme nous savons le faire au Château. Sa belle acidité me permet de dire que c??est un millésime de garde.?
Le 2012 est tout en arômes, gras, au nez intense et complexe, corsé et charpenté, avec des arômes de framboise et de mûre, de très bonne garde. Le 2011, avec cette touche de fumé persistante, ample et très équilibré, où se retrouve une belle subtilité d?arômes dominée par la griotte et la mûre, d?une grande harmonie en bouche, est savoureux, tout en finesse. Le 2010, de couleur soutenue, aux notes de cassis mûr, d?épices et de fumé, très bien élevé, riche et savoureux, est bien marqué par son terroir.

Sandrine et Camille Meunier
N° 7 Montlabert
33330 Saint-Émilion
Tél. : 06 88 15 26 19
Email : sand.pierre.meunier@orange.fr


Domaine des MEIX


Un domaine de 10 ha. Le Saint-Aubin Premier Cru rouge Monopole Les Murgers des Dents de Chien 2015, avec ce nez de griotte surmûrie, est complexe, tout en bouche, de couleur soutenue, aux tanins bien équilibrés, d?une richesse réelle et persistante, un vin qui s?ouvre à peine. Le Saint-Aubin Premier Cru blanc Les Murgers des Dents de Chien 2015, avec des notes où l?on retrouve le chèvrefeuille et le miel, suave comme il se doit, vraiment très charmeur, tout en finale.
Pour le Domaine du Bout du Monde : ce Beaune Clos de la Fontaine blanc 2015, alliant finesse et structure, aux nuances d?amande et de fleurs, ample et persistant au palais, le Beaune Premier Cru Les Avaux rouge 2015 Vieille Vigne, au bouquet complexe dominé par la fraise des bois., le Pommard Clos Beaudier rouge 2015 Vieille Vigne, de bouche séduisante, aux tanins bien fondus, où s?entremêlent des notes de petits fruits rouges bien mûrs et d?épices.

Patricia et Christophe Guillo
5, route de Bourguignon
21200 Combertault
Tél. : 03 80 26 67 05 et 06 81 92 48 48
Email : guillo-c@wanadoo.fr



> Les précédentes éditions

Edition du 23/04/2019
Edition du 16/04/2019
Edition du 09/04/2019
Edition du 02/04/2019
Edition du 26/03/2019
Edition du 19/03/2019
Edition du 12/03/2019
Edition du 05/03/2019
Edition du 26/02/2019
Edition du 19/02/2019
Edition du 12/02/2019
Edition du 05/02/2019
Edition du 29/01/2019
Edition du 22/01/2019
Edition du 15/01/2019
Edition du 08/01/2019
Edition du 01/01/2019
Edition du 25/12/2018
Edition du 25/12/2018
Edition du 18/12/2018
Edition du 11/12/2018
Edition du 04/12/2018
Edition du 27/11/2018
Edition du 20/11/2018
Edition du 13/11/2018
Edition du 06/11/2018
Edition du 30/10/2018
Edition du 23/10/2018
Edition du 16/10/2018
Edition du 09/10/2018
Edition du 02/10/2018
Edition du 25/09/2018
Edition du 18/09/2018
Edition du 11/09/2018
Edition du 04/09/2018
Edition du 28/08/2018
Edition du 21/08/2018
Edition du 14/08/2018
Edition du 07/08/2018
Edition du 31/07/2018
Edition du 24/07/2018
Edition du 17/07/2018
Edition du 10/07/2018
Edition du 03/07/2018
Edition du 26/06/2018
Edition du 19/06/2018
Edition du 12/06/2018
Edition du 05/06/2018
Edition du 29/05/2018
Edition du 22/05/2018
Edition du 15/05/2018
Edition du 08/05/2018
Edition du 01/05/2018
Edition du 24/04/2018
Edition du 17/04/2018
Edition du 10/04/2018
Edition du 03/04/2018
Edition du 27/03/2018
Edition du 20/03/2018
Edition du 13/03/2018
Edition du 06/03/2018
Edition du 27/02/2018
Edition du 20/02/2018
Edition du 13/02/2018
Edition du 06/02/2018
Edition du 30/01/2018
Edition du 23/01/2018
Edition du 16/01/2018
Edition du 09/01/2018
Edition du 02/01/2018
Edition du 26/12/2017
Edition du 19/12/2017
Edition du 12/12/2017
Edition du 05/12/2017
Edition du 28/11/2017
Edition du 21/11/2017
Edition du 14/11/2017
Edition du 07/11/2017
Edition du 31/10/2017
Edition du 24/10/2017

 



R. RENAUDIN


Château FILHOT


Philippe LECLERC


MAS DU NOVI


ELLNER


Château Le MEYNIEU


Vignobles GASSIES-GAUTEY


Château BELLE GARDE


Château MAZEYRES


Château DEVISE d'ARDILLEY


Domaine Nathalie et David DRUSSÉ


BOURDAIRE-GALLOIS


Domaine de la PETITE CHAPELLE


Domaine François BERTHEAU


Domaine André MATHIEU


Domaine des LAMBRAYS


Château La GALIANE


Michel et Sylvain TÊTE


BORIE MANOUX


Château BELLEGRAVE


Domaine des RAYNIÈRES


Domaine A RONCA


Château PIGANEAU


Château La CROIX MEUNIER


Domaine BARON de L'ECLUSE


Château AUX GRAVES DE LA LAURENCE


Château DESMIRAIL


Château du PAYRE



DOMAINE MOULIN DU POURPRÉ


CHATEAU MONT REDON


CHATEAU VALGUY


DOMAINE GUIZARD


CHAMPAGNE VAUTRAIN-PAULET


MAISON MOLLEX


DOMAINE DE BELLEVUE


CHATEAU BECHEREAU


DOMAINE DE LA GUILLOTERIE


DOMAINE PIERRE MAREY ET FILS


CHATEAU LE SOULEY-SAINTE-CROIX



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales